header_aides_AS_287818244

Covid-19 : les aides aux pros du tourisme

Soutiens de la Région et de l’Etat, numéros d’urgence, plan de relance de l’industrie touristique, mesures spécifiques aux voyagistes, start-ups et acteurs de l’événementiel… Décodez avec le CRT et le Service Attractivité Tourisme de la Région les mesures qui vous aideront à traverser la crise.

Un portail régional dédié aux entreprises pour vous guider

Pour décrypter les aides mises en place par l’Etat et la Région, nous vous invitons à consulter la page du portail régional des entreprises dédiée au COVID-19. Les dispositifs mis en place pour bénéficier d’une aide d’urgence, reporter vos charges, accompagner vos salariés, emprunter pour assurer votre trésorerie, par exemple, y sont détaillés. Si certaines mesures s’appliquent à toutes les entreprises, d’autres diffèrent en fonction de la taille de celles-ci.

Un accompagnement personnalisé pour répondre à vos questions

Vous trouverez également sur cette page les contacts utiles pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur votre activité. Du lundi au vendredi, Des conseillers du portail régional des entreprises sont à votre service – Tél. : 0805 805 145 (appel et services gratuits) – pour vous guider. Afin d’être mis en relation avec une cellule Tourisme dédiée et bénéficier ainsi d’un accompagnement personnalisé, précisez dès le début de votre appel que vous êtes une « entreprise du tourisme ».

Des concertations pour construire demain avec vous

3 démarches de concertation ont été mise en place par le CRT et la Région avec :

– les élus du Conseil d’Administration du CRT membres de son Club Pro ;

– les principales branches du secteur – fédérations d’hébergements et d’activités touristiques majeures, agences de développement touristiques départementales, offices de tourisme, … – par le biais d’un comité régional de filière touristique ;

– les acteurs majeurs de certaines filières stratégiques (parcs naturels, oenotourisme, golf, camping, thermalisme, …).

Elles visent à informer les professionnels sur les mesures mises en place et recueillir les pistes opérationnelles les plus pertinentes pour les porter à connaissance des plus hautes instances.

Un plan de relance soutenu par des campagnes de promotion et d’investissement partenariales

En plus des mesures d’urgence en faveur des entreprises tout secteur confondu, le Président de Région, Renaud Muselier a annoncé à la fin du mois de mars, un plan de relance spécifique au tourisme post-COVID d’un montant global de 2,6 millions d’euros. Celui-ci se compose de 2 volets. D’une part, une campagne de promotion de nos destinations au niveau national à court terme puis, à l’échelle internationale, à moyen terme, va être menée.

D’autre part, des investissements mutualisés au bénéfice de la profession, pour lui permettre de s’adapter et répondre aux nouveaux enjeux touristiques de l’après-crise, plus particulièrement dans le domaine de la commercialisation de l’offre, de l’innovation et de la montée en compétences des équipes, à l’image des webinars pour les pros du tourisme organisés par la Région en lien avec la Fédération Régionale des Offices de Tourisme.

Un chéquier vacances pour favoriser le tourisme intra-régional

La Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur soutient le secteur du tourisme et lance un chéquier vacances « au secours tourisme ». Concrètement, un chéquier vacances de 500€ à consommer en Provence-Alpes-Côte d’Azur à destination des salariés du secteur privé ayant travaillé au contact direct du public pendant le confinement (sous conditions) a été mis en place. Cette initiative, qui représente une enveloppe globale de 10 millions d’euros, permet également de les remercier pour leur engagement à assurer la continuité de la vie quotidienne des citoyens.

 

Un prêt spécifique pour les acteurs du tourisme

Bpifrance a annoncé la mise en place d’un prêt adapté aux besoins des acteurs du tourisme. Il vise à financer désormais les besoins de trésorerie liés à la situation conjoncturelle ainsi que les actifs matériels et immatériels au sein de programmes de développement, de modernisation, mise aux normes, rénovation, équipement, ainsi que les opérations de transmission, y compris croissance externe (acquisition de fonds de commerce ou achat de titres). Ce prêt s’adresse aux entreprises de plus de 3 ans d’ancienneté et s’étend sur des montants compris entre 50 000 et 1 000 000 d’euros.

 

 

Des fiches métiers pour protéger les salariés

Le Ministère du Travail a élaboré des fiches conseils et référencé les guides publiés par les branches professionnelles pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail et assurer la continuité de l’activité économique. De nombreuses problématiques touristiques sont bien-entendu prises en compte dans ces fiches conseils comme le travail des saisonniers ou les spécificités des secteurs de l’hôtellerie et de la restauration.

Des mesures pour inciter les clients à reporter leurs voyages

Pour répondre, notamment, aux demandes des voyagistes et du Syndicat des Entreprises du Tour-Operating (SETO), le Conseil des ministres a adopté le 25 mars dernier l’ordonnance permettant aux professionnels du tourisme la délivrance d’un avoir, en lieu et place du remboursement, correspondant à la totalité des sommes versées par le client lorsque le voyage ou le séjour ne peut avoir lieu en raison des mesures prises pour stopper l’épidémie du coronavirus. Découvrez le décryptage de cette ordonnance sur le portail de l’Economie, des Finances, de l’Action et des Comptes Publics.

Au chevet des acteurs de l’événementiel

De nombreux événements grand public et professionnels ont été annulés ces dernières semaines et cette tendance devrait se poursuivre jusqu’au milieu de l’été. Il est à noter que le ministre de la Culture a créé une cellule d’accompagnement des festivals 2020 et que la Région a annoncé des plans d’aides spécifiques pour le sport et la culture. Enfin, un accompagnement propre aux événements professionnels liés au tourisme d’affaires a été mis en place par Provence Côte d’Azur Events (PCE). Vous pouvez contacter à ce sujet Laetitia MORI LEVRAUT à l.levraut@provencecotedazurevents.com / + 33(0)7 76 19 75 93).

Un soutien aux start-ups pour préserver l’esprit d’innovation

Face à la crise sanitaire sans précédent qui frappe le pays et ses conséquences économiques sur nos entreprises, le secrétariat d’Etat chargé du numérique, le secrétariat général pour l’investissement et Bpifrance unissent leurs efforts pour soutenir spécifiquement les start-ups françaises – nombreuses dans le secteur du tourisme – dont le modèle de développement reste fragile. Découvrez les 4 mesures fortes annoncées par le gouvernement.