© Luparini.C

5 balades à tester à proximité du Parc national des Calanques

À deux pas de Marseille, le Parc national des Calanques a tout bon pour séduire les fans d’eau cristalline et de panoramas sublimes. Mais attention, certains spots sont particulièrement exposés à une fréquentation dense. C’est pourquoi, nous conseillons surtout l’été et les week-ends, d’opter pour un autre site à proximité.

Une balade pour faire le tour des vignes de Cassis

Avec ses douze vignobles AOC situés dans le Parc national des Calanques, Cassis fait figure de terroir le plus ancien de Provence. Planté à l’abri du Cap Canaille, la plus haute falaise maritime de France qui plonge dans les flots de la Méditerranée, le vignoble vous en met plein la vue ! En prime, les viticulteurs qui y travaillent sont reconnus opiniâtres et passionnés, ils se font d’ailleurs un plaisir de vous faire découvrir leurs univers. C’est grâce à la mer et le vent que ses vins se caractérisent par une fraîcheur et des notes salines agréables en bouche. Ici, on produit des blancs secs et fruités très réputés, les rouges et les rosés sont également reconnus. C’est la roche ocre du Cap Canaille qui confère à ses vins leur minéralité prononcée. Il vous faut prendre une journée sur la Route des Vins de Provence pour découvrir ce vignoble ainsi que ces hommes et femmes transformant le fruit de la vigne en véritable vin de table. Le saviez-vous ? Le vignoble de Cassis joue aussi un rôle important dans la protection contre les incendies.

Se sentir tout petit face à Notre Dame de la Garde perchée sur sa colline

Sanctuaire et lieu de pèlerinage populaire, Notre Dame de la Garde se distingue comme le symbole de la ville de Marseille : ah la Bonne Mère ! Se trouvant sur l’esplanade principale à 161 m d’altitude, elle occupe le point le plus haut de la ville et offre un des plus beaux panoramas à 360° sur Marseille. L’édifice affirme un rayonnement et une ouverture sur la Méditerranée avec son expression artistique romano-byzantine. D’extérieure, l’église est construite avec une alternance de blocs de pierre calcaire blanche et de basalte noir. En poursuivant la promenade à l’intérieur, on observe de magnifiques peintures murales, un maître-autel, des portes en bronze, des statues en argent et de remarquables mosaïques. Puis quelques ex-votos incluant des petits tableaux et des maquettes d’avions et de bateaux. Le marbre vert que vous admirez provient des Alpes. Au plus près du ciel bleu, la Sainte Vierge Marie, représentée portant son Fils, bénit la ville de Marseille et le port ; ainsi les navigateurs, aviateurs, automobilistes ou encore piétons peuvent la voir de très loin. Il existe quatre itinéraires pour rejoindre l’édifice : un par le jardin de la colline Puget, un autre par le boulevard André Aune ou par Vauban et enfin un dernier par le Roucas Blanc.

S’enivrer de parfums au Jardin Botanique du parc Borély

Sur l’avenue du Parc Borély à Marseille se trouve un petit coin de paradis pour la biodiversité : le Jardin Botanique. Il s’étend sur 1,2 hectares et présente environ 3 000 espèces végétales différentes provenant des cinq continents du globe. Celui-ci vous invite à mettre vos sens en éveil en flânant entre les neuf espaces thématiques : le jardin chinois où évoluent des carpes Koï, le jardin japonais qui est un lieu de contemplation et de méditation accueillant chaque année en octobre la « Fête de l’Automne », le jardin méditerranéen où s’épanouissent des plantes grimpantes, le jardin des succulentes où poussent une cinquantaine d’agaves, le jardin des plantes médicinales représentées en fonction de leur effet curatif, le potager, le palmetum et la serre d’Afrique du Sud. Véritable musée du vivant, le jardin botanique offre un véritable parcours de découvertes ludiques, promenades sensorielles et insolites à Marseille.

Suivre la douce coulée verte de la Ciotat

Autrefois, la voie de chemin de fer assurait la liaison entre les chantiers navals et la Gare de La Ciotat, aujourd’hui on l’emprunte pour s’y promener en toute tranquillité. Le déplacement sur cette voie s’adresse uniquement aux transports doux : à pied, en vélo, en trottinette, en rollers et en poussette. 5,4km composent cette boucle allant de l’Avenue Frédéric Mistral à la Gare SNCF. Au programme de cet itinéraire : une traversée de nombreux quartiers de La Ciotat dans une atmosphère bucolique. Accompagnés des enfants, optez pour une petite halte aux espaces jeux pour qu’ils s’amusent. Les sportifs, quant à eux, profitent des installations fitness. Faites une pause sur un banc pour prendre le temps d’observer la nature environnante avant de continuer votre balade très plaisante.

Sillonner les sentiers Pagnol au départ de la Treille

Au départ de la Treille, village d’enfance de Marcel Pagnol, suivez les traces de l’écrivain lors d’une balade dans les collines du massif du Garlaban. Un itinéraire dépaysant de 10,5 kilomètres formant une boucle, comptez 4 heures de promenade. Sur le chemin, vous pouvez vous arrêter au cimetière où repose Marcel Pagnol en franchissant le canal. Durant cette escapade, les collines et les décors des films de Pagnol vous appartiennent et vous rappellent quelques scènes notamment celles de Manon des Sources ou La Gloire de mon père. Vous passez également sur les lieux de tournage du nouveau film inspiré du roman de l’auteur : Le Temps des Secrets . Avant de finir la boucle, pensez à faire un détour à la grotte du Grosibou, c’est ici que Marcel Pagnol jouait avec son ami Lili des Bellons.

Découvrez

les espaces naturels autrement

Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner