© Robert Palomba Photographe, Palomba Robert

5 promenades confidentielles dans le Parc national du Mercantour

Dernier promontoire de l’arc alpin sud avant une plongée dans la Grande Bleue, le massif du Mercantour invite aux rêveries dans un cadre enchanteur, où l’immensité et la splendeur de ses paysages s’admirent sous d’étonnants jeux de lumières. Lacs étincelants, sources cristallines, forêts secrètes, venez lâcher prise et vous faire discret dans les lieux confidentiels d’un espace naturel protégé d’exception !

Atteindre le Mont Mounier et sa vue imprenable

Depuis Valberg, aventurez-vous dans une boucle de 6 heures au cœur du Parc national du Mercantour pour rejoindre le sommet du faciès typique du Mont Mounier, ceinturé de hautes barres de calcaire, et ainsi annoncer fièrement “je l’ai fait !”. Le Chevalier Victor de Cessole disait de cette ascension : “Je crois qu’il est bien difficile de trouver autre part les moyens d’opérer dans la même journée un déplacement aussi aisé au point de vue de la marche et aussi important au point de vue de l’altitude.” En imposant sa présence massive en maître incontesté de ce relief majestueux, vous ne pouvez qu’être subjugué par ce qu’il dégage. Plus haut massif calcaire des Alpes-Maritimes, le Mounier fait partie d’un des meilleurs belvédères de toutes les Alpes du Sud. Montez et vous verrez ! Paradis du botaniste, admirez sa flore exceptionnelle durant cette randonnée étonnante qui éveille les sens.

Découvrir la Cime de Chamoussillon et l’Observatoire de la Cime de l’Aspre

Promenez-vous dans le Haut Var depuis le Châteauneuf d’Entraunes au départ du magnifique et moyenâgeux hameau des Tourres. Cette randonnée immersive en boucle de 5 heures est à destination de la Cime de Chamoussillon puis la Cime de l’Aspre sur laquelle demeurent les vestiges d’un ancien observatoire, preuve de la pureté du ciel. Dès les premiers pas, vous traverserez un village aujourd’hui habité seulement à la belle saison. Les toits en bardeaux de mélèzes et murs de pierre discrètement confortés laissent au site son caractère originel et lui confèrent cette beauté farouche. Seule l’admirable chapelle Saint-Jean, à l’entrée du hameau, semble témoigner des édifices oubliés par l’homme. Clôturez la journée en levant les yeux vers le ciel de cet espace faisant partie de la Réserve Internationale de Ciel Étoilé Alpes Azur Mercantour.

Emprunter le canal de l’Adroit et son circuit d’interprétation en famille

Au départ du village fortifiée de Colmars Les Alpes, sac à dos et chaussures de randonnée aux pieds, vous partez avec les enfants pour 2 heures de promenade sur le sentier de découverte en balcon offrant un panorama privilégié sur les fortifications de Vauban. Cet itinéraire, ponctué de tables de lecture valorisant le patrimoine, dispose de toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur les richesses naturelles et culturelles de la vallée. Le plus impressionnant reste le magnifique panorama sur la cité fortifiée, depuis le chemin qui monte sur le versant en ardent. Arrivés à l’ancien canal de l’Adroit construit en 1863 et abandonné vers 1920, vous découvrez qu’il prenait naissance à Allos et rejoignait Villars-Colmars, permettant ainsi l’irrigation des parcelles cultivées. En effet, ce canal répondait autrefois aux besoins alimentaires croissants des habitants de la haute vallée du Verdon. La balade suit cet ouvrage historique encore parfaitement visible et traverse ensuite des champs abandonnés où l’on se croirait presque coupé du monde.

Apprécier la fraîcheur des forêts de Moulinet vers la Baisse de Peïra Cava

En partant du magnifique et confidentiel village de Moulinet pour 5 heures de marche 100% dépaysement, découvrez cet ancien hameau de la commune de Sospel fondé au XIIe siècle par des cultivateurs. Pour éviter un trajet long de 12 km, ceux-là sont restés à demeure et ont commencé à aménager ce qui deviendra plus tard Moulinet. Construit pour leur propre usage, vous apercevrez un petit moulin à farine (“molinetto” en dialecte) d’où l’appellation du village, témoin de ce passé ancestral. L’immersion dans les versants boisés d’une magnifique forêt de sapins et d’hêtres arrive enfin ! Fraîcheur et sérénité planent au-dessus de vous, laissez-vous guider au son de l’affluent de la Bévéra, par le vallon de Peïra Cava prenant sa source sous la cime du même nom.

Emprunter les Routes du Sel vers le col de Cerise dans la vallée de la Vésubie

Prêts pour 5 heures de randonnée sur la voie de communication historique entre la France et l’Italie : le sentier du col de Cerise ? Au départ du Boréon, vous marcherez sur une des routes permettant l’échange de denrées et de sel entre le littoral niçois et le Piémont. Reliant les villages de Saint-Martin-Vésubie et les Thermes di Valdieri, vous apprendrez alors au fil de la balade que sa création remonte à 1430 lorsque le haut-pays niçois dépendait de la Maison de Savoie. Le nom “Cerise” fait allusion aux arbres fruitiers dominant jadis le vallon du Boréon. Sur votre chemin, levez la tête et observez les falaises de gneiss colorées, mélézin aux fûts imposants et loin devant vous les magnifiques lacs d’altitude.

Découvrez

les espaces naturels autrement

Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner