ecotourisme-alpilles-ndduchateau1-ofougeroux
©O.Fougeroux

Top 10 des balades auxquelles vous n’aviez pas pensé dans le Parc naturel régional des Alpilles

Offrez-vous de belles découvertes dans un des joyaux de la Provence : le Parc naturel régional des Alpilles. Des lieux les plus confidentiels aux plus propices à l’aventure, suivez le guide et partez en immersion au cœur de ce site naturel enchanteur !

Arboretum de Badon, boucles des Petits et Gros Calans à Eygalières

Telle une mosaïque de milieux entre falaises, forêts, garrigues et zones humides, le Parc naturel régional des Alpilles est un vrai paradis de diversité pour la faune et la flore. Vous le constaterez au cours d’une balade autour d’Eygalières, un petit village moyenâgeux plein de charme, en empruntant le sentier au pied des Calans sur une partie du chemin de Grande Randonnée GR®6 qui traverse le massif. À pied, comptez environ 2h30 pour parcourir ces 9 km et 190 mètres de dénivelé. Depuis le village, ce parcours aux senteurs de thym et de romarin offre un magnifique panorama sur la vallée et la chaîne des Alpilles. Admirez les points de vue portant jusqu’au Mont-Ventoux, des paysages composés de pins, d’oliviers et de jolies crêtes calcaires dentelées. Au pied des Calans, ces crêtes emblématiques des Alpilles et l’ancienne carrière du Mas de Badon, reconvertie en Arboretum méditerranéen, ne demandent qu’à être visités et photographiés.

“Notre Dame du Château” vous attend à Saint-Étienne du Grès

Immanquables au cœur de la pinède et bien connues des habitants de Saint-Etienne-du-Grès, plus communément appelés Grésouillais, la cabane du garde et la chapelle de Notre Dame du Château promettent une belle échappée en famille. Découvrez-les lors d’une courte promenade d’1h30 sur 3.8 km et 185 m de dénivelé, entre vallon intimiste et promontoire à la vue panoramique sur les paysages des Alpilles. Cette invitation à une douce déambulation offre un bel aperçu des ambiances variées que cache la pinède parmi les reliefs, vallons encaissés où pâturent les taureaux et cultures qui s’insèrent profondément dans les replis calcaires. C’est l’heure de prendre un nouveau souffle et de profiter du calme entre les pins d’Alep qui règnent en maîtres incontestés et les gaudres désignant les petits ruisseaux des Traversières et d’Almeran apportant douceur et fraîcheur à cet instant.

Se mettre en jambe sur “La croisée de Saint-Gabriel” à Tarascon

Lieu de rassemblement des troupeaux sur la Routo de transhumance, “La croisée de Saint-Gabriel” suit les traces de l’ancienne grande transhumance estivale des troupeaux ovins offrant une boucle et des variantes pour les cyclistes de tous niveaux. Allant de 1h30 à 5h, de 4,4 km à 14,7 km, le parcours vous fait découvrir toute la végétation des Alpilles comme en témoigne la grande pinède qui entoure la superbe chapelle romane Saint-Gabriel. Sur le chemin, vous croiserez sans doute quelques chèvres du Rove, broutant l’herbe. Le pâturage en colline permet de préserver les paysages, la biodiversité des Alpilles et les patrimoines historiques exceptionnels de la croisée de Saint-Gabriel. Également d’éviter les risques d’incendie, capable de ravager la nature environnante.

Promenade familiale au Paradou “Les Tours du Castillon”

Entre les Alpilles et le marais des Baux, aventuriers et experts de la randonnée s’offrent une promenade sur la crête des rochers de la Pène qui marquent la bordure Nord du marais des Baux. Durant 2h, petits et grands marcheurs parcourent 5 km et 95 m de dénivelé pour arriver aux rochers surmontés des vestiges de trois imposantes tours médiévales à Castillon. Autrefois, le village servait de poste de défense de la seigneurie des Baux-de-Provence, aujourd’hui, on peut déambuler à travers ces vestiges. Cette balade aux vues panoramiques et au beau milieu des plantes de la garrigue et des mas typiques vous transporte dans un temps pas si lointain où le marais était en eau. Le lieu est parfait pour cheminer sur l’épine calcaire bercée d’un doux soleil d’automne.

Découverte du patrimoine géologique au musée Urgonia d’Orgon

Accompagnés d’un spécialiste de la recherche des fossiles, “Le sentier de la Pierre” vous fait découvrir la roche locale dénommée calcaire urgonien. Ces géosites dans leur environnement naturel sont à découvrir sur 3,5 km, en empruntant le chemin au départ du Musée Urgonia. Vous rejoignez alors une ancienne carrière de fossiles jusqu’à la chapelle Notre-Dame de Beauregard. Ne passez pas à côté de l’incroyable vue panoramique à 360° sur le Luberon et les Alpilles depuis la vigie et la table d’orientation de la chapelle.
« Cette balade autour du village d’Orgon apporte une vision nouvelle des paysages. L’observation du calcaire urgonien pur et des fossiles, ainsi que du panorama sur le vallon de Lavau, où se niche un lac encerclé de falaises abruptes, me font voyager à chaque visite dans les arcanes du temps. Cette variété géomorphologique et géologique visible depuis la table d’orientation du site de Beauregard m’ouvre les yeux sur la richesse de notre territoire. » Fabrice Aubert, responsable du musée Urgonia.

Échappée VTT autour de Saint-Rémy-de-Provence

L’itinéraire “Pèr draio y pèr camin”, qui signifie en provençal “Par drailles et par chemins”, invite les VTTistes sur les traces de la transhumance des bergers des Alpilles et de leurs troupeaux. Sur le plateau de la Petite Crau, au nord de Saint-Rémy-de-Provence, les aventuriers pédalent sur les voies de transhumance qui, d’antan, permettaient aux troupeaux de cheminer vers les alpages. Autrefois en effet, la plaine à l’Est de la Petite Crau était recouverte de marais, obligeant les bergers et leurs troupeaux à passer par ce plateau. Cet itinéraire relie les villages typiques de Saint-Rémy-de-Provence et de Noves en passant par le paisible village d’Eyragues.

Faire connaissance avec “Les Caisses de Jean-Jean”

Ce circuit mythique des Alpilles vous embarque pour 3h de randonnée sur la première commune oléicole de France, Mouriès, à travers un parcours de 8.9 km et 189 m de dénivelé. Vous allez être séduits par ce charmant village pittoresque, situé au pied des Alpilles et au cœur de la vallée des Baux, entouré de petites collines et de champs d’oliviers. Profitez du panorama ouvert sur le sommet des Opies à l’Est, le point culminant des Alpilles et la plaine de la Crau au Sud. Le canal de la vallée des Baux, qui longe quelque temps la route, laisse ensuite sa place à de nouvelles oliveraies qu’il alimente. Petits et grands amateurs d’archéologie se dirigent enfin vers l’oppidum des Caisses de Jean-Jean qui attise leur curiosité.

« Cette boucle est une de mes balades préférées dans les Alpilles. On ressent ici la présence de l’Homme à travers les multiples traces qu’il a laissées. Avec les cœurs verts dessinés par le lierre sur les falaises pittoresques et les différents paysages, on trouve une faune et une flore très diversifiées. C’est le royaume du hibou Grand-duc, mais en hiver un petit grimpeur remarquable se montre aussi régulièrement : le Tichodrome échelette. » Lisbeth Zechner, chef de projet européen LIFE des Alpilles.

Rejoindre “Le Défens d’Eyguières” à pied et motivé !

Depuis le sommet “Le Défens d’Eyguières”, point culminant de la Crête du Défends se situant entre Eyguières et Lamanon, une vue remarquable vous attend. De là haut, les sommets du Luberon et du Pays d’Aix, la Tour des Opies, la Plaine de Crau et la Camargue, semblent minuscules et pourtant… Entre garrigue et champs d’oliviers, vous allez vivre une agréable promenade à la croisée des massifs sous le chant des oiseaux ! Dans une ambiance typique de la garrigue méditerranéenne et en contournant le massif du Défends, la boucle offre de jolis points de vues qui valent le coup d’être immortalisés à travers de beaux clichés.

Partir se ressourcer à Sénas en suivant “La Cabre et la Pécoule”

La charmant petite ville de Sénas ouvre sur un petit havre de paix où viennent s’oxygéner les amoureux de la nature. Proche d’Orgon et d’Eyguières, de magnifiques points de vue sur les Opies, la plaine de Roquemartine et une partie du massif Est s’admirent au cours de cette escapade champêtre. Le chemin “La Cabre et la Pécoule” vous fait découvrir cette bourgade entourée d’immenses vergers et de terres maraichères. L’activité la plus appréciée consiste à observer les oiseaux se diriger vers la Pécoule, ce minuscule îlot au milieu de la grande plaine de la Durance. Un lieu pour faire le vide et se ressourcer en seulement 2h au cours d’une randonnée de 5 km accompagnée d’un petit dénivelé de 45 mètres.

Enfourcher son vélo sur le circuit Alpilles-Roquemartine

Fan du combo vélo-nature ? Cette balade autour de Mouriès sur l’itinéraire Alpilles-Roquemartine va vous plaire. Roquemartine, c’est le nom donné à un ancien castrum situé sur la commune d’Eyguières. La boucle vous fait parcourir 31.7 km à vélo avec un dénivelé de 390 mètres. Une évasion de 3h entre plaines et reliefs dans un cadre aussi magnifique que varié. Idéal pour sillonner les routes calmes le long de nombreux vignobles et oliveraies avant d’entrer dans le massif des Alpilles et voir ses impressionnantes parois rocheuses. Notre coup de cœur : le passage par le petit village d’Aureille dont la quiétude et l’authenticité n’ont d’égal que la beauté de son église.

Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner