parc-ornithologique-Camargue-PACA

Nos spots incontournables pour observer les oiseaux

Au cœur d’un parc ornithologique, dans une zone humide ou sur les bords de Méditerranée, nombreux sont ces lieux où l’on peut observer les oiseaux dans leur habitat naturel. À peine sortis du nid, libres comme l’air en plein ciel, découvrez ces espèces ornithologiques préservées !

Observer les rapaces à l’abri des regards

Fascinants oiseaux aux ailes déployées et à l’oeil affuté

1, 2, 3…10 ? Et si vous participiez au comptage des vautours dans le Parc national des Écrins ? Cette opération, organisée par l’ensemble des Alpes françaises, permet d’évaluer les effectifs présents sur le parc. On attaque le recensement dès qu’ils se perchent pour se coucher sur leurs perchoirs… Cap ensuite sur les Baronnies provençales pour découvrir cet oiseau si majestueux : le vautour fauve à Rémuzat. Équipé de jumelles, observez-les depuis la falaise : ce Parc abrite la plus importante colonie de vautours fauves sur le territoire. Bien sûr, les espaces naturels du Verdon sont aussi de hauts lieux d’observation ornithologique. Depuis la route des crêtes, vous l’apercevez planant dans les airs, majestueux avec son envergure de 2 mètres. Levez les yeux, le spectacle peut commencer : les grandes silhouettes tournoient au-dessus de vos têtes tel un ballet parfaitement orchestré. Optez pour une sortie encadrée pour étayer vos connaissances sur ce rapace aussi intrigant que fascinant.

Life Alpilles : à la découverte de ses espèces emblématiques

Partez pour un week-end au vert dans le Parc des Alpilles avec le programme LIFE. Plusieurs sentiers identifiés vous sont proposés pour découvrir la faune environnante. En plein cœur de cette biodiversité, nombreuses sont les espèces ornithologiques qui cohabitent. Arpentez les quatre coins du parc grâce aux sentiers thématiques créés pour vous. 6 balades vous emmènent sur les traces des oiseaux des Alpilles dont l’une d’entre elles attirera particulièrement votre attention. Empruntez la Petite Crau sous l’œil des grands rapaces : les paysages steppiques défilent et les plaines agricoles offrent des espaces de vie variés à une multitude d’espèces. Profitez de ce patrimoine naturel unique et de l’avifaune particulièrement riche du territoire.

À la recherche des oiseaux rares

Quand flotte un petit air marin

Sur les bords de Méditerranée, les oiseaux marins jouent avec le rythme des vagues, au-dessus des falaises abruptes ou à l’intérieur des terres. Montez à bord d’une navette maritime, direction l’archipel du Frioul au large de Marseille. Bienvenue sur les terres de 16 espèces qui ont élus domicile sur ces petites îles méditerranéennes. Qu’elles soient marines comme le grand puffin de scopoli et les cormorans huppés qui se sont installés sur le territoire des Calanques ou rupestres comme le faucon pèlerin, elles font partie intégrante de la biodiversité locale. Non loin de là, Port-Cros vous accueille pour une randonnée au cœur de ses terres. Du cormoran huppé à la fauvette pitchou, découvrez le long des sentiers ces espèces et leurs habitudes. Certaines sont plus rares que d’autres, alors gardez l’œil avisé pour ne rien manquer du spectacle. Astuce pour reconnaître les goélands : observer leur façon de voler, ils ne battent que très rarement des ailes !

parc-ornithologique-tetars-lyre

Beautés ornithologiques dans le Parc national du Mercantour

Rendez-vous dans le Parc national du Mercantour pour une sortie ornithologique marquée Esprit Parc National. Et pourquoi ne pas commencer par les versants Sud de la haute Vallée de la Roya ? Ce lieu unique constitue un environnement essentiel pour certaines espèces rares telle que la bartavelle. Les versants du Plan Tendasque offrent quant à eux un cadre idéal pour observer le circaète Jean-le-Blanc, rapace majestueux qui se nourrit exclusivement de serpents. En plus de vous faire découvrir des espèces endémiques, ces balades vous plongent dans un décor typique des Alpes du Sud. Certaines de ces balades sont commentées, les tarifs et dates sont disponibles sur le site du Parc. Programmez votre prochain week-end écotouristique !

Les oiseaux des zones humides

Écouter, observer, compter

En Provence, rendez-vous dans le Parc du Luberon et plus précisément la réserve ornithologique de la Durance. Caché dans une cabane, vous n’avez plus qu’à patienter pour découvrir les 243 espèces ornithologiques qui évoluent dans leur milieu naturel. À Mérindol, une jolie balade entre garrigues et berges de la Durance vous attend pour découvrir les oiseaux aquatiques. Accessible, cette boucle d’1h30 est idéale pour les familles et met en éveil les petits comme les grands. L’environnement entre forêt, sentier et canal vous conduit au cœur des zones humides du Luberon. Accompagné de la LPO, la première association protectrice de la nature en France, profitez d’une balade commentée sur l’observation des oiseaux sur l’ensemble du territoire de Provence-Alpes-Côte d’Azur : sensibilisation, découverte et éducation, voilà ce qui vous attend !

parc-ornitho-flamant-rose-port-cros

Entre Camargue et Salins d’Hyères : voici les élégants flamants

Partez à la découverte du Parc ornithologique de Pont de Gau pour observer les oiseaux de Camargue. Ici, marais, étang et roseaux offrent un cadre de choix pour les flamants roses. Cet espace naturel de 60 hectares est le lieu rêvé pour s’improviser explorateur d’un jour ! À seulement 4 kilomètres des Saintes-Maries-de-la-Mer, parcourez les 7 kilomètres de sentiers aménagés pour observer au mieux ces espèces uniques. De l’autre côté du Rhône, les Marais du Vigueirat, compléteront votre visite ornithologique.

Plus au sud, les Salins d’Hyères constituent un site naturel remarquable labellisé « zone humide d’importance internationale ». Débutez votre balade du côté des Vieux Salins et finissez par le double tombolo de la presqu’île de Giens : accessible uniquement en visite guidée, le Salin des Pesquiers vous fera voyager ! À l’heure du coucher de soleil, guettez une envolée de flamants roses pour capturer la magie de cette scène.