Les vins de Provence et de la Vallée du Rhône

Le Sud pour seul qualificatif d’une région où la mer baigne la montagne, où les oliveraies fréquentent les vignobles, où l’ensoleillement, avec plus de 3000 heures, fait de Nice et de Marseille les villes les plus radieuses de France.

 

Publié le 19 avril 2021

Ce clin d’œil de l’astre solaire ne suffit pas à faire de la Région Sud la première destination touristique en France après Paris. Entre la basse-vallée du Rhône et l’arrière pays niçois, en passant par la Provence historique, les Alpes et la Côte d’Azur, l’offre touristique a su se diversifier autour de piliers solides comme le riche patrimoine, la vitalité des festivals, la mise en valeur de l’art contemporain, la découverte d’une nature foisonnante et bien d’autres choses encore. Une diversification qui s’éloigne de la saisonnalité pour jouer la carte de l’accueil tout au long de l’année.

A ce titre, le développement du tourisme vitivinicole est l’un des atouts de la région Sud ; ce qui est logique, les deux activités comptant ici au rang des principaux secteurs économiques. Un œnotourisme marqué par un dynamisme exceptionnel qui s’est développé au fil des années grâce aux acteurs de la filière.

Nos suggestions