Analyse de la fréquentation du mois d’avril 2021

Au cours du mois d’avril 2021 les hôtels de la Région Sud enregistrent une nette baisse du taux d’occupation par rapport à mars 2021 atteignant 20,1 % contre 25,6% le mois précédent. De toute évidence, les nouvelles mesures gouvernementales et la limitation des déplacements à des motifs strictement impérieux, ont fortement impacté la fréquentation hôtelière de cette période. Seuls les déplacements professionnels sont autorisés, et les déplacements d’ordre privé sont quasiment nuls.

Publié le 9 juillet 2021

Sur les 4 premiers mois de 2021, l’occupation des hôtels et résidences atteint 23,3% en baisse d’environ 7,6 points par rapport à la même période en 2020 qui avait bénéficié de 2 mois d’activité normative.

En avril 2021, les établissements des créneaux super économique et économique sont davantage sollicités par la clientèle, avec des taux d’occupation respectifs de 29,5% et 20,6%. De même, les résidences urbaines tirent la moyenne vers le haut 38,7% soit le niveau le plus élevé de l’ensemble des créneaux), principalement dans les pôles urbains en raison de la présence d’étudiants et de voyageurs d’affaires comme à Marseille Provence Métropole (taux d’occupation de 43,2% auprès des résidences et 27,6% sur le marché global)

L’ensemble des départements de la région Sud enregistrent des taux d’occupation en baisse par rapport au mois précédent, en raison des nouvelles mesures restrictives de déplacement. Les départements des Bouches du Rhône et du Var enregistrent des performances relativement similaires, avec des taux d’occupation de 27,9% et 25,4% respectivement, du fait d’une plus grande proportion d’hôtellerie économique. Les Alpes Maritimes apparaissent encore en difficultés en ce mois d’avril 2021 avec un niveau remplissage très bas 11,6% du fait de l’absence de clientèle internationale, qui pénalise les établissements haut de gamme. Les hôtels vauclusiens enregistrent une baisse de 4,8 points d’occupation en comparaison à mars 2021.

Nos suggestions