Analyse de la fréquentation du mois de mai 2020

En mai 2020, avec le déconfinement, le secteur hôtelier réouvre progressivement ! Cependant, les hôtels de la région Provence Alpes Côte d’Azur affichent de toute évidence des résultats au point mort par rapport à l’an dernier, en espérant une reprise dans les semaines à venir…

Publié le 10 juin 2020

En mai, malgré le déconfinement opéré dès le 11 mai, seuls 40 des hôtels ont rouvert sur l’ensemble de la région.

À la suite du ce déconfinement, une reprise de l’activité hôtelière est observée, et ce en grande majorité au sein des villes et agglomérations de la région en raison d’une activité économique et industrielle plus présente.

Les résidences et les hôtels du créneau super économique enregistrent un taux d’occupation supérieur à 10% s’expliquant notamment par un nombre plus important d’hôtels ouverts et par des accords entre les groupes hôteliers et le gouvernement, relatifs au logement du personnel soignant et aux mises en quatorzaine de patients. Plus encore, la phase 1 du déconfinement opéré dès le 11 mai est significative de la reprise de chantiers et usines bénéfiques pour l’hôtellerie d’entrée de gamme.

Les hôtels économiques et milieu de gamme continuent d’enregistrent des chutes des performances en raison de très faibles déplacements professionnels et loisirs, seuls les déplacements professionnels qui ne peuvent être repoussés sont autorisés sur attestation ainsi que les déplacements « loisirs » de moins de 100 km. Ces mesures limitent très fortement les nuitées au sein d’une hôtellerie économique et milieu de gamme.

Enfin, l’hôtellerie luxe et haut de gamme n’ont pas eu l’opportunité de rouvrir avec l’annulation des évènements majeurs et l’inaccessibilité aérienne, entrainant de fait l’absence de clientèle étrangère, habituellement largement représentée dans ces établissements.