Analyse de la fréquentation du mois de novembre 2020

En novembre 2020, les performances hôtelières de la région Provence Alpes Côte d’Azur subissent, une fois de plus, les conséquences des nouvelles mesures sanitaires restrictives de déplacement, en enregistrant un TO de 16%, en chute par rapport à l’année dernière et au mois précédent.

Publié le 10 décembre 2020

Le mois de novembre est significatif d’un faible retour de la clientèle d’affaires et l’absence de clientèle de loisirs : le taux d’occupation global sur la région Provence Alpes Côte d’Azur baisse ainsi à 16,3%, contre 32% en octobre 2020.

Les nouvelles mesures sanitaires restrictives mises en place à partir du 29 octobre et appliquées sur l’ensemble du mois de novembre, ont eu un fort impact sur l’activité hôtelière.

Comme depuis deux mois, les établissements des créneaux d’entrée de gamme sont davantage sollicités. De même, les résidences urbaines tirent la moyenne vers le haut, principalement dans les pôles urbains en raison de la présence d’étudiants et de voyageurs d’affaires contraints aux déplacements (BTP, industrie, logistique), comme à Marseille-Provence-Métropole (taux d’occupation de 53,1% des résidences urbaines).

Contrairement aux mois précédents, le département des Bouches-du-Rhône arrive en première position en novembre 2020 en termes de taux d’occupation avec un niveau qui s’établit à 21,5%. Le département du Var enregistre un taux d’occupation similaire de 20,2% ; soit des niveaux supérieurs à la moyenne nationale qui est de18,3%.

Nos suggestions