Analyse de la fréquentation du mois d'octobre 2020

En octobre 2020, les hôtels de la région Provence Alpes Côte d’Azur enregistrent une baisse de leur activité par rapport à l’année dernière, avec un TO situé à 32% et une clientèle d’affaires habituellement présente qui fait assurément défaut au secteur hôtelier à cette période de l’année .

Publié le 10 novembre 2020

Le mois d’octobre est significatif des départs des derniers touristes d’agrément qui venaient profiter du climat méditerranéen sur la période estivale : le taux d’occupation global sur la région Provence Alpes Côte d’Azur baisse à 32%, contre 42,3% en septembre 2020 et jusqu’à 78% en moyenne en juillet et août. La clientèle d’affaires reste encore très peu présente et ne permet pas de compenser les flux de départs des clientèles de loisirs.

Les mesures prises les derniers jours du mois d’octobre n’ont pas eu d’incidence sur les performances hôtelières contrairement au mois de novembre où une forte baisse est attendue.

Les hôtels haut de gamme et luxe enregistrent encore des niveaux de remplissage bas dans l’ensemble des départements tandis que les établissements des créneaux d’entrée de gammes ont davantage été sollicités. De même, les résidences urbaines tirent la moyenne vers le haut, principalement dans les pôles urbains susceptibles d’accueillir beaucoup d’étudiants et de voyageurs d’affaires, comme à Marseille-Provence-Métropole (taux d’occupation de 53,5% des résidences urbaines).

Comme les deux mois précédents, le Var arrive en première position en termes de taux d’occupation. Avec des prix moyens pratiquement identiques à ceux de 2019, le taux d’occupation mensuel s’établit à 38,8%, soit un niveau au-dessus de la moyenne nationale qui est de 36,4%.

Nos suggestions