Tendances d’activité touristique n°9

Vous trouverez dans ce document nos indicateurs de fréquentation en région Sud, à la date du 11 décembre 2020.

Publié le 11 décembre 2020

Hôtellerie urbaine :

En fin d’année 2020, l’activité est très ralentie avec des taux d’occupation en baisse de 64% et des chiffres d’affaires en baisse de 72% pour le mois de novembre.

Alpes du Sud :

Sur l’avant saison, les taux d’occupation des hébergements touristiques ont été en baisse de -54%.
La non-réouverture des remontées mécaniques a bloqué les perspectives de reprise, avec des prévisions de taux d’occupation en baisse de 55% pour les vacances de Noël.
Au niveau du comparatif massif, les Alpes du Sud s’en sortent moins mal que les Alpes du Nord et les Pyrénées.

Locations de particuliers à particuliers :

En octobre, les locations de particuliers à particuliers enregistrent une baisse de -32% des nuitées réservés en région, l’offre est également en baisse (-24%) et les prix moyens en légère hausse (+5%).
D’après le benchmark d’Atout France, d’août à octobre, sur l’ensemble de la France, on note une demande en fort recul dans les destinations urbaines et notamment à Paris où elle est en baisse de -60%. La demande sur le littoral méditerranéen diminue entre -20% et -30% comme les principales métropoles et la Corse.
Alors que les massifs de moyenne montagne et les destinations littorales plus septentrionales enregistrent un recul plus limité.

Intentions de séjours des 6 prochains mois :

D’après l’enquête d’Atout France effectuée début novembre, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur arrive en tête des intentions de séjours des Français et à la deuxième place pour les touristes issus d’Europe de l’Ouest.

Nos suggestions