Voir les photos (3)

Alkaplan

Commerces, Métiers d’art, Peintre d'art à Callian

  • Action centrée sur des paysages urbains, le lieu est au cœur de mes recherches, tellement construit qu’il devient presque virtuel, éclat entièrement voué à la couleur, scènes de rues qui fourmillent de détails et de vie « raconter le monde du vivant ».

  • A PROPOS : Né d’un père peintre décorateur qui lui transmet très jeune la fibre artistique, je suis les cours du soir aux Beaux-Arts du Havre dès l’âge de 15 ans. A 16 ans, j’intègre la section ''peintre décorateur-vitrier'' au lycée Auguste Perret. Je rencontre le professeur et peintre Claude Le Ricle qui va changer mon existence. Nous travaillons le dessin et la couleur durant 3 années avec passion, il deviendra mon mentor et ami, après 30 ans d’une forte amitié jusqu’à son décès en...
    A PROPOS : Né d’un père peintre décorateur qui lui transmet très jeune la fibre artistique, je suis les cours du soir aux Beaux-Arts du Havre dès l’âge de 15 ans. A 16 ans, j’intègre la section ''peintre décorateur-vitrier'' au lycée Auguste Perret. Je rencontre le professeur et peintre Claude Le Ricle qui va changer mon existence. Nous travaillons le dessin et la couleur durant 3 années avec passion, il deviendra mon mentor et ami, après 30 ans d’une forte amitié jusqu’à son décès en 2014.
    Démarche : Je me dégage de la voie classique et évolue dans un style qui me caractérise ''l'animériste''. Mon dessin devient plus souple. Je vais à l’essentiel. Je dissocie l'espace par la couleur, par des touches colorées. Ma peinture s’exprime, pense de façon non verbale, elle est chose mentale. Cette technique, basée sur l’expression de l’émotion, du mental et sur l’évolution des connaissances du développement cognitif de l’individu, s'oriente vers une conceptualisation plus générale, voire abstraite.
    La peinture animériste est la continuité de l’art expressionniste. L'animérisme est un néologisme qui cherche à décrire une peinture où l'animation et la dynamique prennent tout leur sens. La signification de cette expression et sa traduction picturale font de l’animérisme une technique graphique à tendance '' BD, dessin animé et illustration'' mais c'est avant tout une peinture pleine de vie, de mouvement. Elle donne de l’éclat et de la vivacité à la couleur. Elle se traduit généralement par la reproduction de villes, de routes, de rues, de paysages, de rivières et de divers décors en effervescence. La peinture animériste à le caractère de la vie sous toutes ses formes, visible et invisible. Elle raconte le monde du vivant
    Note d’intention : Mon action est centrée sur des paysages urbains, le lieu est au cœur de mes recherches, tellement construit qu’il devient presque virtuel, d’un éclat entièrement voué à la couleur, scènes de rues qui fourmillent de détails et de vie en particuliers dans les quartiers, « raconter le monde du vivant ».Bien que ma traduction picturale soit une technique graphique à tendance ‘’Bande dessiné voir illustration’’, c’est avant tout une peinture pleine de vie et de mouvement. Ce style de peinture est la continuité de l’art expressionniste, je le nome Animérisme ! (Néologisme) la signification de cette expression donne de l’éclat et de la vivacité à la couleur, elle a le caractère de la vie sous toutes ses formes, visible et invisible. Cette inspiration se traduit de façon non verbale elle est chose mentale, technique basée sur l’expression de l’émotion du mentale et sur l’évolution des connaissances du développement cognitif de l’individu, je m’oriente vers une conceptualisation plus générale, voir abstraite. A la manière des peintres comme Paul Cézanne, Vincent Van-Gogh, Maurice Utrillo, Albert Marquet et aussi mon mentor Claude Le Ricle je travesti et détourne la scène qui échappe aux stéréotypes de lisibilité. Influencé par ces artistes dessinateurs, Walt Disney, Hergé, Albert Uderzo, le dessin prend tout son importance dans ma toile, n’est-ce pas Matisse qui a fait cette définition, ‘’ le dessin, c’est une peinture avec des moyens réduits’’. Dans mon travail il accompagne les couleurs, les aplats texturés et la masse colorées. Je ne saurai nier l’influence de Keith Haring, Roy Lichtenstein, Robert Combas, Hervé Di Rosa. C’est une translation d’un monde à l’autre, un voyage dans un espace-temps parallèle, dans lequel rien ne se perd, tout se transforme, où tout s’étire au maximum vers de nouveau possible. Ma quête déclenche ce flot de représentations d’un monde imparfait et tellement réjouissant, mon travail consiste à révéler au public ma volonté de susciter le regard, ainsi, le tableau prend forme. Le regard de Daniel Arasse m’a conforté dans mon approche il dit en référence à une étude, Le monde est un mouvement, le monde n’est que mouvement. On dit que la grâce c’est le mouvement, pourquoi construire un monde à partir de géométrie alors qu’il n’est que fluidité et passage
  • Langues parlées

    • Français
Prestations
  • Activités

    • Peintures arts graphiques
  • Equipements

    • Parking à proximité
Tarifs

Moyens de paiement

  • Espèces
Ouvertures
  • Du 20 juin 2021
    au 26 septembre 2021
  • Lundi
    10:30 - 21:00
  • Mardi
    10:30 - 21:00
  • Mercredi
    10:30 - 21:00
  • Jeudi
    10:30 - 21:00
  • Vendredi
    10:30 - 21:00
  • Samedi
    10:30 - 21:00
  • Dimanche
    10:30 - 21:00
  • fermé le lundi
Nos suggestions