Voir les photos (2)

Ancienne chapelle de la confrérie des Pénitents noirs

Site et monument historiques, Patrimoine religieux, Chapelle, Inscrit (Monument historique), Ville ou Pays d'art et d'histoire, Classique, XVIIe siècle, XVIIIe siècle à Briançon

  • Située rue du Pont d'Asfeld, cette ancienne chapelle fut construite à l'aube du 17e siècle pour abriter les offices de la confrérie des Pénitents noirs de Briançon.

  • Fondée en 1582, sous le Saint-Nom-de-Jésus, la confrérie des pénitents noirs regroupait des Briançonnais, hommes et femmes de toute condition, du simple laboureur au riche bourgeois. Ils venaient au secours des pauvres, visitaient les malades et assistaient aux enterrements. La construction de la chapelle débuta en 1603, le clocher fut terminé en 1621 et le porche établi en 1735. Pendant la période révolutionnaire, la chapelle fut fermée et les cloches enterrées. Elle rouvrit au culte en...
    Fondée en 1582, sous le Saint-Nom-de-Jésus, la confrérie des pénitents noirs regroupait des Briançonnais, hommes et femmes de toute condition, du simple laboureur au riche bourgeois. Ils venaient au secours des pauvres, visitaient les malades et assistaient aux enterrements. La construction de la chapelle débuta en 1603, le clocher fut terminé en 1621 et le porche établi en 1735. Pendant la période révolutionnaire, la chapelle fut fermée et les cloches enterrées. Elle rouvrit au culte en 1904, après son rachat par les pénitents. Vers 1930, désaffectée, elle fut transformée en cinéma par un particulier. En 1947, un incendie détruisit la tribune et l'ensemble des aménagements intérieurs, dont les éléments subsistants furent pillés. En 1968, la ville racheta les murs et, en 1973, fit restaurer le clocher inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Malheureusement, en 1987, juste après la restauration par le club du Vieux Manoir, la toiture de bardeaux de mélèze partit de nouveau en fumée. Certains éléments du mobilier religieux ont été transférés dans d’autres édifices religieux. Un ensemble sculpté et doré représentant une vierge en gloire orne la nef de la Collégiale. Un tableau du 18e siècle, peint par Louis Court, représentant la Circoncision du Christ, a été sauvé et fera l’objet d’une restauration.
Nos suggestions
Decouvrir Paca Istock 1
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner