Voir les photos (2)

Bastide du Broundet

Site et monument historiques, Bastide / Mas, Patrimoine historique, Maison, Ruines et vestiges à Séranon

  • "Maison de reposance" de Louis Lombard marquis de Gourdon, maire de Grasse en 1815, quand l’Empereur Napoléon Ier de retour de l’île d’Elbe, y prend de brèves heures de repos dans la nuit du 2 au 3 mars.

  • A son arrivée à Séranon, l’Empereur y trouve le sieur Blaise Rebuffel, régisseur du marquis de Gourdon qui lui met à disposition la Bastide.
    "L’Empereur s’installa dans le château et y passa la nuit tout habillé, sur un fauteuil accoudé à une table, près duquel il oublia en partant, un petit flacon d’eau de Cologne".
    Le bataillon bivouaqua autour de la Bastide et brûla toute la nuit la provision de bois du Marquis. Les muletiers de Caille réquisitionnés par l’Empereur pour porter les sacs...
    A son arrivée à Séranon, l’Empereur y trouve le sieur Blaise Rebuffel, régisseur du marquis de Gourdon qui lui met à disposition la Bastide.
    "L’Empereur s’installa dans le château et y passa la nuit tout habillé, sur un fauteuil accoudé à une table, près duquel il oublia en partant, un petit flacon d’eau de Cologne".
    Le bataillon bivouaqua autour de la Bastide et brûla toute la nuit la provision de bois du Marquis. Les muletiers de Caille réquisitionnés par l’Empereur pour porter les sacs de la troupe, profitèrent de la nuit pour s’enfuir.

    En 1836, Madame Lombard de Gourdon lègue la Bastide et ses terres à la commune de Séranon ; et selon ses vœux, une école primaire libre pour jeunes filles s’installe dans les murs.
  • Environnement

    • A la campagne
    • A proximité d'une route nationale
  • Langues parlées

    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année
    Ouvert Tous les jours
Nos suggestions