Voir les photos (2)

Cadran solaire de l'Église Saint-Sébastien

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Cadran solaire, XIXe siècle à Névache

  • Ce cadran gravé et peint sur enduit , sur la façade de l'église Saint-Sébastien est l’œuvre du peintre local Hippolyte Laurençon, ayant vécu de 1754 à 1827 à Plampinet, également auteur de plusieurs tableaux et restauration de fresques de l'église.

  • Daté de 1823 et restauré par le Club du Vieux Manoir en 1984, ce cadran fait écho au cadran de la maison Belle précédente : il est peint dans le style Louis XV , avec des ornement de style "Rocaille" : des volutes en forme de coquilles, et les heures peintes de façon fantaisiste.

    Ce style ce cadran se retrouve jusqu’en 1824 alors que dans le reste de la France ce style avait déjà vieilli. Le Briançonnais enserré dans ses montagnes n’acceptait que tardivement les modes et les goûts...
    Daté de 1823 et restauré par le Club du Vieux Manoir en 1984, ce cadran fait écho au cadran de la maison Belle précédente : il est peint dans le style Louis XV , avec des ornement de style "Rocaille" : des volutes en forme de coquilles, et les heures peintes de façon fantaisiste.

    Ce style ce cadran se retrouve jusqu’en 1824 alors que dans le reste de la France ce style avait déjà vieilli. Le Briançonnais enserré dans ses montagnes n’acceptait que tardivement les modes et les goûts venus d’ailleurs.

    La devise : "Rappelez-vous votre heure dernière et vous ne pêcherez jamais" Histoire de la faute : à l’origine l’artiste avait voulu marqué " rappelez-vous DE votre heure.." …or en 1984 lors de la restauration du cadran les spécialistes se sont aperçu que le DE était masqué par un paquet de chaux, l’artiste ayant voulu corriger sa faute; car on dit se souvenir "de" quelque chose mais se rappeler quelque chose. Afin de rappeler cette petite correction, les restaurateurs ont décidé de laisser visible une moitié du DE.

    Les couleurs sont à dominantes ocre jaune, et noir . L’ocre est le pigment de base pour la peinture murale comme pour les cadrans solaires ; 4 couleurs de base : ocre jaune et ocre rouge, blanc argent (carbonate de plomb préparé en versant du vinaigre sur du plomb) , noir (os calciné ou charbon) ces 4 couleurs permettent des effets de contraste et étaient peu coûteuses.

    Plus haut, on distingue sur la face du clocher des vestiges de tables de cadrans solaires sur lesquelles sont venues s'insérer par la suite deux horloges.
  • Langues parlées

    • Français