Cadran solaire Zarbula

Cadran solaire Zarbula maison Joseph Roux

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Cadran solaire, XIXe siècle, Classé (Monument Historique) à Val-des-Prés
  • Ce cadran solaire est sans conteste le plus beau de la vallée. Il est l'œuvre de Giovanni Francesco Zarbula, cadranier piémontais. . Jamais restauré, il se présente tel que le cadranier l'a peint en 1843.

  • Ce célèbre cadranier piemontais a réalisé de nombreux cadrans dans le Briançonnais entre 1833 et 1870 comptant parmi les plus beaux du département ;
    Les cadrans solaires de Zarbula ont un décor très riche. Le cadre, peint en trompe l'œil, simule parfaitement la perspective, avec la multiplication des angles droits et des tons clairs et foncés d'une même couleur.
    Sur le cadre sont posés deux oiseaux exotiques qui picorent une grappe de raisins. Leur anatomie s'inspire de plusieurs oiseaux...
    Ce célèbre cadranier piemontais a réalisé de nombreux cadrans dans le Briançonnais entre 1833 et 1870 comptant parmi les plus beaux du département ;
    Les cadrans solaires de Zarbula ont un décor très riche. Le cadre, peint en trompe l'œil, simule parfaitement la perspective, avec la multiplication des angles droits et des tons clairs et foncés d'une même couleur.
    Sur le cadre sont posés deux oiseaux exotiques qui picorent une grappe de raisins. Leur anatomie s'inspire de plusieurs oiseaux différents, par exemple la longue queue du paon et le cou étroit et arqué de l'ibis. Zarbula trouvait peut-être ses modèles dans les livres d'histoire naturelle.

    Une autre caractéristique de Zarbula est le fond du cadran en faux-marbre. Sur ce faux-marbre, il est écrit en haut l'année de réalisation du cadran : 1843. En partie inférieure, il y a deux inscriptions :
    - « Z.G.F. » qui signifie Zarbula Giovanni Francesco. C’est la signature de Zarbula
    - Et « J.R. » correspondant aux initiales du propriétaire de la maison Joseph Roux.
    Comme à La Vachette, la table horaire possède des chiffres arabes aux formes arrondies (regardez la boucle du 5, du 6, du 2), et le M de midi. Un immense disque solaire occupe la partie centrale. De ce disque partent les flèches qui désignent les heures : leur empennage est également typique de Zarbula.

    La devise donne la parole au cadran : une fois de plus, le message est sévère. " Sans le soleil, je ne suis rien, et toi, sans Dieu, tu ne peux rien". Enfin, sous le cadre, n'oublions pas la ligne des équinoxes.

    Les plus attentifs ont peut-être déjà remarqué les tracés à la règle et au compas qui transparaissent dans le disque solaire. La faible dégradation des couleurs présente l'avantage de nous montrer le travail de Zarbula.
    En fait, ce cadran est en excellent état, alors qu'il n'a jamais été restauré ! Cette bonne conservation est due notamment à la technique de la fresque, que Zarbula maîtrisait parfaitement. L'orientation sud-est du cadran, le balcon au-dessus et le bâtiment voisin ont également favorisé sa conservation.
  • Environnement
    • En montagne
    • Centre village
Prestations
  • Services
    • Animaux acceptés
    • Visites individuelles guidées
    • Visites groupes libres
    • Visites groupes guidées
    • Visites individuelles libres
  • Tarifs
  • Gratuit
Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner