Voir les photos (3)

Chapelle Sainte Maxime

Site et monument historiques, Patrimoine religieux, Chapelle, XIXe siècle à Quinson

  • Située sur le plateau de Malassoque, rive gauche en quittant les basses gorges du Verdon, cette petite chapelle qui date du XIXème siècle est dédiée à Sainte Maxime.

  • Fille du comte de Grasse, cette religieuse vécut au monastère d’Arluc dans les alpes maritimes puis devint la supérieure du monastère de Callian dans le Var. Son culte fut apporté à Quinson au IXe siècle par un moine de l'abbaye de Lérins. Siège d'un ermitage au XVIIIe siècle, la chapelle est mentionnée sur le cadastre de 1825. Un autre document appelé le "coutumier" de 1835 décrit un pélerinage important qui a lieu le 16 mai, jour de la fête de sainte Maxime, patronne de la paroisse....
    Fille du comte de Grasse, cette religieuse vécut au monastère d’Arluc dans les alpes maritimes puis devint la supérieure du monastère de Callian dans le Var. Son culte fut apporté à Quinson au IXe siècle par un moine de l'abbaye de Lérins. Siège d'un ermitage au XVIIIe siècle, la chapelle est mentionnée sur le cadastre de 1825. Un autre document appelé le "coutumier" de 1835 décrit un pélerinage important qui a lieu le 16 mai, jour de la fête de sainte Maxime, patronne de la paroisse. Aujourd'hui encore, une procession part du village en transportant le buste de la sainte jusqu'à la chapelle où une messe est célébrée. Sur le chemin, les Quinsonnais cueillent du genêt, qui, béni par le prêtre, sera conservé jusqu’au pèlerinage suivant.
  • Langues parlées

    • Français
Nos suggestions
Decouvrir Paca Istock 1
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner