Voir les photos (2)

Château d'Estoublon

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Château à Fontvieille

  • Rebâtis à la fin du XVII° sur l'emplacement d'une ancienne forteresse détruite par les habitants des Baux, le château et sa chapelle ne recevront le nom d'Estoublon qu'au XVIII°. Sur le domaine, exploitations vinicoles et oléicoles.

  • Rebâtis à la fin du XVII° sur l'emplacement d'une ancienne forteresse détruite par les habitants des Baux, le château et sa chapelle ne recevront le nom d'Estoublon qu'au XVIII°.
    Le domaine, qui s'étend sur 200 hectares, ainsi que ses exploitations vinicoles et oléicoles ont été restaurées il y a une dizaine d'années par la famille Schneider.
    Une borne milliaire témoignant du passage de l'antique Via Aurelia a été retrouvée dans le parc du château. Celle-ci reliait le Rhône depuis...
    Rebâtis à la fin du XVII° sur l'emplacement d'une ancienne forteresse détruite par les habitants des Baux, le château et sa chapelle ne recevront le nom d'Estoublon qu'au XVIII°.
    Le domaine, qui s'étend sur 200 hectares, ainsi que ses exploitations vinicoles et oléicoles ont été restaurées il y a une dizaine d'années par la famille Schneider.
    Une borne milliaire témoignant du passage de l'antique Via Aurelia a été retrouvée dans le parc du château. Celle-ci reliait le Rhône depuis Tarascon, à Rome, en Passant par Aix puis par le col de la Turbie dans les Alpes Maritimes.
    Ces bornes portent généralement gravés en creux le nom de l'empereur à l'origine de la campagne de construction de la voirie et la distance parcourue depuis son point de départ.
    Deux autres bornes attestant du tracé de la même voie ont été retrouvées au Paradou et à l'entrée d'Arles. Les trois sont entreposées au musée Départemental de l'Arles Antique.
Sur place
Nos suggestions
Decouvrir Paca Istock 1
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner