Voir les photos (7)

Cimetière classé de Forcalquier

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Cimetière civil, XIXe siècle, XXe siècle, XXIe siècle, Classé (CMN) à Forcalquier

  • Site classé en 1946, célèbre par le cloître de verdure formé par ses allées d’ifs taillés. Des arcades ouvertes dans les haies abritent les tombes.

  • Jusqu'au 17e siècle, le cimetière se trouvait dans la vieille ville, autour de la cathédrale dans l'enclos paroissial en terre bénie. Lors de la construction de l'aile sud de la cathédrale, le cimetière fut transféré en dehors du rempart dans un autre quartier.
    Puis au XIXe siècle, on déplaça à nouveau le cimetière à son endroit actuel.
    Au début du XXe siècle, un jardinier, employé communal, eut l'idée de planter des ifs pour créer la structure végétale du cimetière.
    Il s'articule en...
    Jusqu'au 17e siècle, le cimetière se trouvait dans la vieille ville, autour de la cathédrale dans l'enclos paroissial en terre bénie. Lors de la construction de l'aile sud de la cathédrale, le cimetière fut transféré en dehors du rempart dans un autre quartier.
    Puis au XIXe siècle, on déplaça à nouveau le cimetière à son endroit actuel.
    Au début du XXe siècle, un jardinier, employé communal, eut l'idée de planter des ifs pour créer la structure végétale du cimetière.
    Il s'articule en trois terrasses, la plus large et la plus intéressante étant la terrasse inférieure. Celle-ci est bordée d'ifs d'environ 3 m de hauteur sur plusieurs centaines de mètres de longueur, formant un cloitre végétal, taillé au cordeau, à la française, comprenant des ouvertures donnant sur les tombes.
    Depuis la première terrasse, les allées d'ifs forment un véritable labyrinthe végétal.
    parmi les personnalités inhumées en ce lieu, citons :

    Edmond Henry, chirurgien, qui réalisa la transplantation cardiaque qui tint le plus longtemps, puisque son patient, Emmanuel Vitria survécut 19 ans à son opération.

    Eugène Bouche qui fut un ardent républicain, il faut lire son épitaphe, cela vaut le détour !
    Eugène Plauchud qui fut pharmacien, collaborateur de Pasteur lors de sa venue en Provence pour étudier les vers à soie, auteur de contes locaux, de poésies et de monographies sur Forcalquier.

    Le cascadeur Alain Prieur, natif de Forcalquier, qui fut recordman de saut en moto

    Le professeur Pélissier qui présida le bureau des constations médicales des miracles de Lourdes

    Lucien Henry, dit Lulu, grand ami des artistes, une figure de Forcalquier !

    La famille Drumond, victime de l'affaire Dominici en 1952.

    Ouvert tous les jours du 1er janvier au 30 octobre de 8 heures à 19 heures et du 1er novembre au 30 avril de 9 heures à 17 heures 30.
  • Langues parlées

    • Français
Prestations
  • Equipements

    • WC publics
    • Parking à proximité
  • Tarifs
  • Gratuit
Sur place