Voir les photos (3)
Le carré

Dom Juan - David Bobée

Distractions et loisirs, Théâtre, Divers arts à Sainte-Maxime
  • Entremêlant théâtre, danse, cirque ou encore vidéo, David Bobée nous a habitués à ses mises en scène grand format.

  • Tantôt transformant le plateau en piscine géante, tantôt le recouvrant de sable pour y déposer une fête foraine incroyable, le nouveau directeur du Théâtre du Nord aime aussi relever le défi de se confronter à des personnages hors normes. Il est à parier qu’il va nous prouver, une fois encore que la démesure a trouvé, avec lui, sa juste mesure….

    Artiste prolifique engagé contre toutes formes de discriminations, David Bobée excelle à décoloniser les arts en fabriquant de somptueux...
    Tantôt transformant le plateau en piscine géante, tantôt le recouvrant de sable pour y déposer une fête foraine incroyable, le nouveau directeur du Théâtre du Nord aime aussi relever le défi de se confronter à des personnages hors normes. Il est à parier qu’il va nous prouver, une fois encore que la démesure a trouvé, avec lui, sa juste mesure….

    Artiste prolifique engagé contre toutes formes de discriminations, David Bobée excelle à décoloniser les arts en fabriquant de somptueux spectacles transdisciplinaires et fédérateurs. Faire tomber la statue du Commandeur avait de quoi le séduire, lui dont l'œuvre entière est traversée de la question de l'autorité, et qui ne conçoit le théâtre qu'engagé contre toute forme de domination. Chaque scène de Dom Juan, dit-il, représente une chose contre laquelle il lutte depuis toujours : la misogynie, la supériorité de classe ou l'hypocrisie. Raison de plus pour aller fouiller dans les tréfonds de ce fleuron du grand répertoire pour y trouver les résonances avec notre époque - qui voit, notamment, l'intolérance revenir en force. Plutôt que de déboulonner trivialement la figure du héros, le metteur en scène a choisi de confier ce rôle de vaurien admirable à Radouan Leflahi, acteur subtil, capable d'en incarner toute la complexité. Dans un décor de statues monumentales gisant à terre, tel un cimetière de dieux déchus, l'ensemble de la distribution est au diapason de cette relecture puissante, politique, critique, brûlante d'actualité d'un chef d’œuvre écrit il y a plus de 350 ans, dans un tout autre contexte, celui de la royauté absolue.
  • Langues parlées
    • Français
  • Du 14 avril 2023 au 15 avril 2023
  • Plein tarif
    De 13 € à 24 €
  • tarif plein: 24€
    tarif réduit : 18€
    tarif carte blanche : 17€
    tarif carte jeune : 13€

    En vente au guichet à l'Office de Tourisme.

    Billetterie ouverte : De septembre à juin, de 9h à 12h et de 14h à 17h30
    En juillet et août, de 9h à 18h.
Horaires
  • Du 14 avril 2023
    au 15 avril 2023
  • Vendredi
    à 20:30
  • Samedi
    à 20:30
En lien avec
Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner