img-name-mising

Eglise Notre-Dame des Groseilles

Site et monument historiques, Patrimoine religieux, Eglise à Saint-Geniez

  • Une première mention de cette église est faite en 1030 lors de sa donation à l’abbaye Saint Victor. Ruinée au XVIe siècle à l’occasion des guerres de religion, l’église est reconstruite en 1602 puis subit divers outrages à de multiples reprises.

  • Remarquable par les tableaux et objets qu’elle contient, l’église doit son nom à un magnifique retable de 1642, représentant la Vierge tenant une branche de groseillier, entourée de Saint Clair et Saint Genis, martyrs, ayant donné le nom de Notre Dame de Groselis puis Notre Dame des Groseilles.

    Construite en pierre et en gypse, l’église, inscrite à l’Inventaire Supplémentaires des Monuments Historiques depuis le 10 juin 1993, possède une jolie nef voutée flanquée au nord d’un bas-côté...
    Remarquable par les tableaux et objets qu’elle contient, l’église doit son nom à un magnifique retable de 1642, représentant la Vierge tenant une branche de groseillier, entourée de Saint Clair et Saint Genis, martyrs, ayant donné le nom de Notre Dame de Groselis puis Notre Dame des Groseilles.

    Construite en pierre et en gypse, l’église, inscrite à l’Inventaire Supplémentaires des Monuments Historiques depuis le 10 juin 1993, possède une jolie nef voutée flanquée au nord d’un bas-côté vouté en croisée d’ogives, ainsi que trois chapelles dédiées à Notre Dame du Rosaire, à Saint Blaise et à Saint Pierre.

    L’église, fermée au public depuis 2006 peut, exceptionnellement, être ouverte et les habitants qui y sont très attachés espèrent sa réouverture définitive prochaine.
  • Langues parlées

    • Français
Nos suggestions