Voir les photos (4)

Eglise paroissiale Saint Etienne

Site et monument historiques, Patrimoine religieux, Eglise à Cadenet

  • Une église remarquable par son homogénéité son architecture et son mobilier. Les gargouilles placées sur les contreforts, vous accueilleront au pied de cet édifice massif.

  • L’église fut construite en dehors de l’enceinte à priori avant la fondation de l’agglomération. Nous n’avons pas de vestige de l’édifice primitif qui fut cédé en 1173 par l’abbaye Saint Eusèbe de Saignon à l’abbaye de Saint Victor de Marseille qui y fonde un prieuré.

    Au XIVème fut probablement construite la nef voûtée en berceau brisé divisées en quatre travées par des doubleaux soutenus par des contreforts, et, une partie du chœur polygonal et du clocher carré. Deux chapelles latérales...
    L’église fut construite en dehors de l’enceinte à priori avant la fondation de l’agglomération. Nous n’avons pas de vestige de l’édifice primitif qui fut cédé en 1173 par l’abbaye Saint Eusèbe de Saignon à l’abbaye de Saint Victor de Marseille qui y fonde un prieuré.

    Au XIVème fut probablement construite la nef voûtée en berceau brisé divisées en quatre travées par des doubleaux soutenus par des contreforts, et, une partie du chœur polygonal et du clocher carré. Deux chapelles latérales furent construites par la suite. Elles sont couvertes d’une croisée d’ogives.

    Le chœur fut achevé lors de la première moitié du XVIème par un maçon pertuisien. Le clocher fut une nouvelle fois inachevé. Ainsi, la tour incomplète reçut un clocher arcade.
    L’église s’agrandit de trois chapelle latérales couvertes de croisées d’ogives en 1544 et 1548.
    En 1548, la façade occidentale avec sa porte en arc brisé couronné d’une archivolte retournée et surmontée d’un oculus fut refaite par la communauté.

    Les trois dernières chapelles latérales furent édifiées sur le modèle des précédentes entre 1643 et 1724. La décoration de l’église fut complétée au cours du XVIIIème avec l’aménagement du parvis, la confection d’une chaire, d’une grille de communion et d’un tambour de porte.

    Des modifications, furent encore apportées à l’église afin de l’agrandir lors de la première moitié du XIXème : les murs de séparation des chapelles latérales furent percés pour les transformer en collatéraux et construire la tribune au-dessus du tambour de l’entrée.
    Le troisième étage fut élevé en 1844 ainsi que le la flèche du clocher.

    L’ancien prieuré (actuel presbytère) fut probablement construit dès le XIIème. Il était en ruine en 1582. Après la Révolution, c’est la commune qui en est propriétaire et lui conserva son affectation au logement du clergé paroissial.

    Quelques éléments du mobilier :
    - Fonts baptismaux : Situés dans la première chapelle latérale gauche. Demi cuve en marbre de sarcophage dionysiaque. Ornés d’un bas-relief sur la face extérieure. On y voit Bacchus, Ariane, ..
    - Un ensemble de tableaux représentant Les mystères du rosaire du XVIIème. Ces tableaux proviendraient de l’ancien couvent des Dominicains.

    Eglise ouverte en journée.
  • Langues parlées

    • Français
Prestations
  • Equipements

    • Parking
  • Tarifs
  • Gratuit
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année
    Ouvert Tous les jours
Nos suggestions