Voir les photos (3)

Eglise Sainte Aurèle

Site et monument historiques, Patrimoine religieux, Eglise, Roman à Aurel

  • Eglise du XIIe siècle de style roman tardif. Elle se compose de 2 nefs et 3 travées. Son singulier clocher à 4 pans à tuileaux vernisés est unique en son genre.

  • L’église paroissiale dédiée à St Aurèle comporte 2 nefs dont seule celle du sud datant du XII° siècle est de style roman tardif ; la nef nord, en parallèle, est plus récente.
    Des remaniements importants sont effectués au XVII° siècle : nef nord avec pilastres engagés moulurés, chapelles latérales et autels, décors peints, la tribune, percement de la baie et de l’occulus puis sans doute le clocher du XVIII° siècle.

    L’église est logiquement orientée est/ouest. La porte d’entrée, encadrée...
    L’église paroissiale dédiée à St Aurèle comporte 2 nefs dont seule celle du sud datant du XII° siècle est de style roman tardif ; la nef nord, en parallèle, est plus récente.
    Des remaniements importants sont effectués au XVII° siècle : nef nord avec pilastres engagés moulurés, chapelles latérales et autels, décors peints, la tribune, percement de la baie et de l’occulus puis sans doute le clocher du XVIII° siècle.

    L’église est logiquement orientée est/ouest. La porte d’entrée, encadrée de pierres de taille en arc brisé, est située au centre de la nef médiévale. Les doubleaux de la nef qui marquent la séparation des trois travées sont en arcs légèrement brisés. Le chœur est marqué par une rehausse du sol. L’abside est plate rebouchée récemment au ciment (éboulement). Le berceau de la 2° nef est en voûtes d’arêtes ogivales, retombant sur des pilastres à chapiteau mouluré.

    A l’extérieur, contre la nef médiévale, une terrasse sur l’emplacement d’une ancienne chapelle "Notre Dame des suffrages » qui abritait la confrérie des pénitents blancs. Elle a été abandonnée en 1895 et démolie car ruinée en 1925.
  • Environnement

    • Centre village
  • Langues parlées

    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Sur place
Nos suggestions