Fort du Cap Martin

Fort du Cap Martin

Site et monument historique, Patrimoine militaire, Fort à Roquebrune-Cap-Martin
  • Ouvrage de la ligne Maginot, ce fort a joué un rôle dans les combats qui ont opposés français et italiens en juin 1940. Construit à partir de 1930, il permettait une vie souterraine en parfaite autarcie. 343 soldats et 11 officiers y vivaient.

  • Situé sur la commune de Roquebrune-Cap-Martin, l'ouvrage du Cap Martin faisait partie de la ligne Maginot alpine et comporte 3 blocs de combat. Il s'agit du dernier ouvrage à l'extrémité sud de la ligne.

    Unique, d'une profondeur de 25 mètres, il s'agit d'un bloc sous casemate avec une entrée en puits. Comme tous les ouvrages de la ligne Maginot, celui-ci permettait une vie souterraine en parfaite autarcie de 3 à 4 mois. Son équipage était composé de 343 soldats et 11 officiers.

    Le...
    Situé sur la commune de Roquebrune-Cap-Martin, l'ouvrage du Cap Martin faisait partie de la ligne Maginot alpine et comporte 3 blocs de combat. Il s'agit du dernier ouvrage à l'extrémité sud de la ligne.

    Unique, d'une profondeur de 25 mètres, il s'agit d'un bloc sous casemate avec une entrée en puits. Comme tous les ouvrages de la ligne Maginot, celui-ci permettait une vie souterraine en parfaite autarcie de 3 à 4 mois. Son équipage était composé de 343 soldats et 11 officiers.

    Le site fortifié devait protéger le territoire français d'une invasion italienne, en croisant ses tirs avec l'ouvrage de Roquebrune. En juin 1940, l'ouvrage, exposé aux tirs directs de l'artillerie italienne dut tirer sur Menton, afin d'interdire le passage aux troupes de Mussolini et fut largement bombardé.
    Réservation obligatoire la vieille au plus tard dans la limite des places disponibles
  • Environnement
    • En ville
    • Arrêt de transport en commun à moins de 500 m
    • Vue mer
  • Langues parlées
    • Français
Tarifs
Moyens de paiement
  • Carte bancaire/crédit
  • Chèque
  • Espèces
Adresse utile
Fermer