Voir les photos (3)

La tuilerie des Milles - Site Mémorial du Camp des Milles

Site et monument historiques, Site industriel à Aix-en-Provence
  • La tuilerie des Milles voit le jour en 1882 dans un contexte marqué par l'industrialisation croissante de la production des tuiles et des briques. En 1939, la tuilerie a cessé de fonctionner pour des raisons économiques

  • Situé à la périphérie de la commune d'Aix-en-Provence, le village des Milles est entouré de plaines argileuses propices à la fabrication d'ouvrages en terre cuite. À la qualité de l'argile s'ajoute la proximité de l'eau amenée par la rivière l'Arc, cette eau indispensable à la confection des tuiles et des briques. L'arrivée du chemin de fer aux Milles va permettre l'approvisionnement en énergie, le charbon de Gardanne et l'évacuation des produits finis. Ainsi, toutes les conditions sont...
    Situé à la périphérie de la commune d'Aix-en-Provence, le village des Milles est entouré de plaines argileuses propices à la fabrication d'ouvrages en terre cuite. À la qualité de l'argile s'ajoute la proximité de l'eau amenée par la rivière l'Arc, cette eau indispensable à la confection des tuiles et des briques. L'arrivée du chemin de fer aux Milles va permettre l'approvisionnement en énergie, le charbon de Gardanne et l'évacuation des produits finis. Ainsi, toutes les conditions sont réunies pour que soit construite aux Milles une tuilerie industrielle.

    Elle est réquisitionnée puis transformée en camp d'internement de 1939 à 1943. En 1939-1940, d'abord comme camp de regroupement pour anti-nazis allemands et autrichiens dont les peintres Hans Bellmer et Max Ernst (auteurs des peintures murales du réfectoire, transformé en atelier de menuiserie lorque la tuilerie reprend ses activités après la guerre).
    De fin 1940 à mars 1943, elle sert de camp d'internement pour les juifs raflés à Marseille : camp de départ vers la déportation. Après la guerre, en 1947, l'activité de fabrication de briques a repris jusqu'en 1992 et fusionne en 1973 avec les Tuileries de Marseille et de la Méditerranée. Elle est actuellement désaffectée. Un comité du site Mémorial des Milles a été créé en 1991 et les peintures murales ont été restaurées en 1994. Le site a définitivement fermé en 2002. Le groupe Lafarge, dernier propriétaire de la bâtisse, la cède à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Le camp des Milles a été restauré et depuis fin 2012, un Site-Mémorial est ouvert au public, véritable lieu de mémoire vivant tourné vers l'enseignement de la fraternité et du respect de l'autre.
Sur place
Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner