Voir les photos (3)
img-name-mising

LUMA Arles : Nightlife, un film en 3D de Cyprien Gaillard

Culture, Exposition, Art contemporain, Vidéo, Art numérique à Arles
  • Nightlife est un film en 3D réalisé par l'artiste Cyprien Gaillard qui s'appuie sur des éléments de l'histoire coloniale présents dans un paysage contemporain.

  • Nightlife est un film en 3D réalisé par l'artiste Cyprien Gaillard qui s'appuie sur des éléments de l'histoire coloniale présents dans un paysage contemporain. La rencontre des réalités sociopolitiques donne lieu à une narration visuelle captivante qui se développe au rythme d'une chanson d'Alton Ellis, l'une des voix les plus marquantes de l'histoire de la musique jamaïcaine. Deux versions de la chanson Blackman's World sont jouées en boucle, le refrain « I was born a loser » (« Je suis né...
    Nightlife est un film en 3D réalisé par l'artiste Cyprien Gaillard qui s'appuie sur des éléments de l'histoire coloniale présents dans un paysage contemporain. La rencontre des réalités sociopolitiques donne lieu à une narration visuelle captivante qui se développe au rythme d'une chanson d'Alton Ellis, l'une des voix les plus marquantes de l'histoire de la musique jamaïcaine. Deux versions de la chanson Blackman's World sont jouées en boucle, le refrain « I was born a loser » (« Je suis né perdant ») se transformant en l’affirmation « I was born a winner » (« Je suis né gagnant »). Filmé entièrement de nuit, dans des lieux situés à Cleveland, Los Angeles et Berlin, le film est un manifeste de résistance et de résilience.

    Biographie :
    Cyprien Gaillard est né à Paris en 1980. Il vit et travaille à Berlin. Après avoir passé son enfance aux États-Unis, Gaillard a étudié à l'École Cantonale des Arts de Lausanne. Lauréat du prix Marcel Duchamp en 2010, il est actuellement l'un des jeunes artistes français les plus importants. Réinterprétant le Land Art en filmant des extincteurs déversant de la neige carbonique dans des paysages ruraux, ou en saisissant des processus de destruction, son travail condense le temps et peut être perçu comme une archéologie du futur où le présent se trouve projeté vers son entropie. Son travail, qui reflète une tendance décrite par l'artiste lui-même comme du « vandalisme », se traduit par des sculptures, des vidéos, des gravures, des photographies et des interventions dans l'espace public. Sa pratique fait apparaître les réalités sociopolitiques contemporaines et la beauté naturelle de leur brutalité.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires
Horaires
  • Du 14 avril 2022 au 25 septembre 2022
    Fermé Le Mardi
En lien avec
Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner