Voir les photos (2)

Tour de la Médisance

Site et monument historique, Patrimoine militaire à Sisteron
  • Tour du front sud de l’enceinte de ville, rebâtie à neuf dans la décennie 1370, lors de la reconstruction de l'enceinte par la Communauté des habitants dans le contexte de la Guerre de Cent-Ans.
    Elle est classée Monument Historique par liste de 1875.

  • L’origine de son nom "Mau Disenço" ou malédiction est inconnue.

    Cette tour a conservé ses consoles de mâchicoulis, son escalier rampant en pierre au niveau 3 et ses six arbalétrières, réparties sur les deux premiers niveaux. Celles du niveau 1 sont adaptées en arquebusières depuis les Guerres de Religion (c. 1562). La gorge, ou face plate côté ville, est ouverte de trois grandes arcades superposées. Entre cette tour et la tour de la gendarmerie s'élevait la porte de ville dite "de...
    L’origine de son nom "Mau Disenço" ou malédiction est inconnue.

    Cette tour a conservé ses consoles de mâchicoulis, son escalier rampant en pierre au niveau 3 et ses six arbalétrières, réparties sur les deux premiers niveaux. Celles du niveau 1 sont adaptées en arquebusières depuis les Guerres de Religion (c. 1562). La gorge, ou face plate côté ville, est ouverte de trois grandes arcades superposées. Entre cette tour et la tour de la gendarmerie s'élevait la porte de ville dite "de Provence", en forme de tour carrée, détruite en 1850.

    Part intégrante de l’ensemble de défense mis au point par les Sisteronais pour se protéger des bandes de pillards qui infestaient la Provence, elle a résisté à de nombreuses pressions, notamment de ceux qui voyant en elle un symbole de la féodalité souhaitaient sa démolition.
  • Langues parlées
    • Français
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2023
    Ouvert Tous les jours
Sur place
Fermer