Voir les photos (2)

Tour du Taradel

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Ruines et vestiges, Tour, Classé (CMN) à Taradeau

  • Le nom de Taradeau est attesté en 1020 dans le cartulaire de l'abbaye de Saint Victor de Marseille.
    Quatre confirmations pontificales (1119 à 1227) attribuent à l’Abbaye de Saint-André-de-Villeneuve-lès-Avignon l’église prieurale Sancti-Martini et l’é...

  • Le nom de Taradeau est attesté en 1020 dans le cartulaire de l'abbaye de Saint Victor de Marseille.
    Quatre confirmations pontificales (1119 à 1227) attribuent à l’Abbaye de Saint-André-de-Villeneuve-lès-Avignon l’église prieurale Sancti-Martini et l’église paroissiale de Taradello située dans le castrum.

    Le castrum
    Le castrum médiéval s’est édifié en hauteur sur la colline au nord du village actuel.
    L’église (aujourd’hui chapelle Saint-Martin) est implantée dans la partie orientale...
    Le nom de Taradeau est attesté en 1020 dans le cartulaire de l'abbaye de Saint Victor de Marseille.
    Quatre confirmations pontificales (1119 à 1227) attribuent à l’Abbaye de Saint-André-de-Villeneuve-lès-Avignon l’église prieurale Sancti-Martini et l’église paroissiale de Taradello située dans le castrum.

    Le castrum
    Le castrum médiéval s’est édifié en hauteur sur la colline au nord du village actuel.
    L’église (aujourd’hui chapelle Saint-Martin) est implantée dans la partie orientale de l’enceinte castrale que domine le donjon à l'ouest.
    L’ancien village daté du 13e siècle s'étalait sur le flanc nord-ouest de la colline en contrebas du castrum sans être protégé par une enceinte ; il fut abandonné dans la deuxième moitié du 14e siècle.

    La chapelle Saint-Martin - Site classé
    D’une grande sobriété, cet édifice de style roman daté du 12e siècle ne possède pas de portail d’entrée. L’appareil extérieur est régulier, deux étroites baies ébrasées ouvrent le mur gouttereau sud et deux portes sont percées dans le mur nord. Un oculus orne la façade occidentale tandis qu’une baie cruciforme occupe le pignon orienté au levant. Une dernière baie ébrasée éclaire l’abside.
    L’intérieur se compose d’une nef unique à deux travées séparées par un arc doubleau. La voûte en berceau légèrement brisé s’achève sur un arc triomphal percé d’une croix latine. L’abside, dite en « cul de four », abrite un simple autel de pierre.

    La tour-donjon
    De plan quadrangulaire cette tour du 12e siècle domine l’ensemble de la vallée de l’Argens et les gorges de la Floreye. Partie intégrante du castrum, elle est construite en petit appareil à bossage et en grand appareil pour les chaînages d’angle. A l’origine elle comportait cinq étages dont l’accès (la porte d’entrée) était situé au niveau du premier étage de la façade sud. Plusieurs meurtrières entourent l’édifice.
  • Langues parlées

    • Allemand
    • Anglais
    • Français
Prestations
  • Equipements

    • Aire de pique-nique
    • Table d'orientation
  • Services

    • Animaux acceptés
    • Informations touristiques
  • Tarifs
  • Gratuit
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année
    Ouvert Tous les jours
Sur place
Nos suggestions