Voir les photos (3)

Village du Merlier

Site et monument historiques, XXe siècle, Patrimoine du XXème siècle à Ramatuelle

  • Le village du Merlier, édifié entre 1959 et 1965, en collaboration avec Louis Arretche (1905-1991), fait partie des réalisations qui ont fait la renommée de l'atelier de Montrouge.

  • L'atelier d'architecture de Montrouge, fondé en 1958 par Jean Renaudie (1925-1981), Pierre Riboulet (1928-2003), Gérard Thurnauer (né en 1926) et Jean-Louis Véret (né en 1927), produit des constructions caractérisées par leur esthétique dite "brutaliste", et la recherche d'effets plastiques simples.


    Edifié sur un terrain d'une centaine d'hectares ce village fait encore aujourd'hui l'objet de la curiosité de bien des touristes. Il se compose de trente-cinq maisons blanches carrées, de...
    L'atelier d'architecture de Montrouge, fondé en 1958 par Jean Renaudie (1925-1981), Pierre Riboulet (1928-2003), Gérard Thurnauer (né en 1926) et Jean-Louis Véret (né en 1927), produit des constructions caractérisées par leur esthétique dite "brutaliste", et la recherche d'effets plastiques simples.


    Edifié sur un terrain d'une centaine d'hectares ce village fait encore aujourd'hui l'objet de la curiosité de bien des touristes. Il se compose de trente-cinq maisons blanches carrées, de deux niveaux, tournées vers la mer, aux toits en terrasses fleuries. Les maisons sont imbriquées les unes dans les autres par groupes de cinq. La circulation automobile a été supprimée au profit d'une circulation piétonnière tournée vers la vie communautaire.

    Le concept de Pierre Riboulet est aujourd'hui encore d'un modernisme étonnant, dans la tradition de ce qui inspira Le Corbusier à la même époque, c'est à dire selon le principe créé par eux « de l'intégration au site par la composition modulaire ». La composition de ce groupe de trente-cinq maisons implanté dans la déclivité du terrain face à la mer et desservi par un réseau de ruelles, placettes et escaliers, renoue avec le thème du village provençal. La volumétrie, les matériaux (murs de béton brut de décoffrage ou recouverts d'enduit) et les détails constructifs (toits-terrasses, menuiseries de pin verni, dallage, etc.), proposent une relecture des thèmes chers au Mouvement Moderne.
  • Environnement

    • Au bord de l'eau
  • Langues parlées

    • Français
Prestations
  • Services

    • Non visitable
Nos suggestions