© The Explorers / Aurelie Gonin

Sur les traces d’alpinistes connus dans les Alpes du Sud

Vous imaginez-vous au sommet d’une montagne, seul, face aux massifs qui se dressent majestueusement à perte de vue ? Les alpinistes vous diront que la sensation est inégalable. Ces héros de la montagne ont décidé de vouer leur vie à conquérir les sommets, parfois jusqu’à réaliser l’impensable !

Les massifs alpins, berceau de l’alpinisme

Une discipline qui ne date pas d’hier

La montagne était autrefois symbole de mystère et d’interdit, au même titre que l’océan, mais aujourd’hui montagne et alpinisme font la paire. L’année 1786 marque la naissance de cette discipline, lorsque deux hommes réalisent l’exploit de gravir le Mont-Blanc. Conquêtes et expérimentations s’enchaînent ensuite au cœur des sommets alpins. La montagne devient un véritable terrain de jeu, un lieu de vie d’exception et l’alpinisme une discipline sportive à part entière. Envie de vous lancer ? Prévoyez le matériel indispensable pour débuter en toute sécurité ! Vous aurez besoin d’un casque, d’un baudrier, d’une corde, de bonnes chaussures d’alpinisme et dans certains cas de piolets et de crampons.

Edouard Whymper au sommet de la Barre des Écrins

Une ascension historique à 4102m d’altitude

Le 25 juin 1864, l’alpiniste britannique Edouard Whymper marque à jamais l’histoire de l’alpinisme en réalisant la première ascension de la Barre des Écrins, un exploit puisqu’il s’agit du deuxième sommet français, après le Mont-Blanc. Edouard Whymper n’est pas seul, mais bien accompagné. Les alpinistes britanniques Horace Walker et Adolphus Warburton, ainsi que les guides de montagne Michel Croz et Christian Almer sont aussi de la partie ! Ensemble, ils se lancent à l’aventure et traversent le massif des Écrins pour atteindre leur objectif : gravir la fameuse Barre des Écrins. Il ne faut pas avoir le vertige pour escalader ce massif qui culmine à 4102m d’altitude ! Alpiniste aguerri ? Vous aussi, tentez de relever le défi accompagné d’une guide spécialiste. Adrénaline garantie !

En savoir plus :

 

Victor de Cessole, un explorateur maralpin parmi les pionniers

Un passionné à la conquête des sommets

Connaissez-vous l’histoire du célèbre alpiniste Victor de Cessole ? Un trentenaire qui se lance dans l’alpinisme sous les conseils de son médecin qui lui préconise une activité en plein air, et qui se prend de passion pour la montagne. Figure de l’alpinisme, photographe et raconteur, le comte niçois Victor de Cessole a laissé son empreinte dans les Alpes-Maritimes. Il a largement contribué à la conquête de nouveaux sommets et de nouvelles voies, respectivement 90 et 120 ! Passionné dans l’âme, il a également participé au partage des connaissances et des méthodes concernant l’alpinisme. Homme de défi, Victor de Cessole est aussi le premier à gravir le mythique sommet du Corno Stella, surnommé le « Roc inaccessible ».

En savoir plus :

Lionel Daudet face au massif du Mont Ross

Une figure emblématique de l’alpinisme

Des sommets, l’alpiniste Lionel Daudet en a gravi plus d’un aux quatre coins de la planète ! Véritable homme de montagne, passionné d’alpinisme depuis l’enfance et résidant près de Briançon, il a consacré sa vie à la conquête des sommets alpins. On retiendra une ascension en particulier : celle du massif du Mont Ross, sur l’île de Grande Terre aux Kerguelen, en 2006. Lionel Daudet relève alors le défi de gravir non pas un mais deux sommets, le petit et le grand Ross séparés de peu par une arête très escarpée. Alpiniste de renom, il a reçu à deux reprises le Piolet d’Or, la plus haute distinction mondiale en matière d’alpinisme. Si vous cherchiez un livre sur l’alpinisme, Lionel vous emmène avec lui à l’aventure dans ses trois ouvrages : La Montagne Intérieure, Versant Océan et Le tour de la France exactement.

En savoir plus : 

Nos suggestions