© Di Duca.M

Alpes : top des saveurs salées à déguster

Tarte des Alpes, baies Alpines, miel et confitures : on gâte ses papilles avec des saveurs sucrées authentiques et naturelles et des spécialités concoctées avec passion par les producteurs locaux. C’est parti pour un voyage gustatif étonnant et vitaminé.

Goûtez aux traditionnels

Tourtons et ravioles du Champsaur

Petits beignets chauds fourrés de pomme de terre, légumes, fromage ou charcuterie (mais aussi parfois de compote), les tourtons sont un mets incontournable du Champsaur. Ils étaient autrefois servis pendant les fêtes, mais vous pouvez en déguster toute l’année. Pour cela, rendez-vous à la Tourtonnerie de l’Ubaye de Barcelonnette. Les ravioles du Champsaur, elles, ressemblent à des quenelles à base de pomme de terre, de tomme et d’œufs que l’on fait frire. On les mange en entrée ou en plat accompagnées de viande. Ou de confiture de framboise ou de miel !

Dégustez

Des fromages de caractère

Pour découvrir la diversité des saveurs alpines, allez à la rencontre des petits producteurs locaux. Poussez les portes des fromageries et laissez-vous guider par des passionnés ! Direction la fromagerie de la Durance, à Guillestre, pour découvrir le fontu du Queyras, spécialité de la maison à base de lait cru de vache. Appréciez la saveur fruitée de ce fromage en fondue ou craquez pour le bleu du Queyras, autre produit emblématique de la région. Les producteurs vous livreront avec joie leurs recettes préférées pour sublimer leurs fromages !

La visite d’entreprises dans les Alpes

Découvrez

L’huile d’olive à Sospel

Dans le haut-pays niçois, à seulement quelques kilomètres de l’Italie, on cultive des oliviers qui donnent vie à une huile d’olive d’exception. À Sospel, Frédéric et Carla Soffiotti vous accueillent sur leur exploitation Soffiotti & Fils. Après une visite de l’oliveraie, passez à la dégustation. Au menu : huiles d’olive, tapenades et olives en saumure… Entièrement bio, ce domaine est un passage obligé pour les gourmets en quête d’alimentation saine et éco-responsable.

Appréciez

Le petit épeautre

Distingué par une indication géographique protégée (IGP), le petit épeautre de Haute-Provence est l’ancêtre de tous les blés, non-modifié génétiquement depuis plus de 10000 ans. Au Ve siècle après JC, il a permis aux habitants de l’arrière-pays de survivre quand les peuplades nordiques ont envahi la Provence. Il est riche en protéine et faible en gluten. Vous le trouverez notamment en vente directe à Lazer, à la ferme de Noëlle Taxil, qui produit aussi du blé à germer et des fruits.

Croquez

Les châtaignes des Alpes

Depuis plus de cinquante ans, le premier week-end de novembre, la station Isola 2000 célèbre les saveurs de la châtaigne, un produit du terroir local et apprécié de longue date, dans une ambiance festive et bon enfant. Profitez-en pour échanger avec les agriculteurs locaux sur leurs stands et pour croquer dans les fameuses châtaignes grillées. Mais c’est surtout le moment de vous amuser ! Allez guincher au bal sous chapiteau et riez aux éclats devant les animations folkloriques qui fleurissent dans les rues du village. Une petite soif ? On trinque autour d’une bière locale à la châtaigne, La Castagna.

 

 

Les boissons des Alpes

Régalez-vous

Avec des oreilles d’âne

Plat traditionnel du Valgaudemar, les oreilles d’âne tirent leur nom de la feuille d’épinard sauvage, base de leur préparation. Ces feuilles sont ramassées quand elles atteignent la taille et la forme d’une oreille d’âne. Le plat est en réalité une lasagne (un gratin) aux épinards sauvages, oignons, crème fraîche, béchamel et gruyère.

Craquez

Pour le fumeton des Alpes

Autour d’une bonne raclette, on aime se régaler des fromages des Alpes, mais aussi de charcuterie ! Voilà une bonne occasion de tester le fumeton, une des spécialités de la Vallée de l’Ubaye. À base de viande séchée de mouton et élaboré via une technique de salaison alpine ancestrale, il se déguste aussi à l’apéro, cru ou fumé.