Arles, destination culture

Avec ses Arènes, son Amphithéâtre, Les Rencontres de la photographie et le Luma, Arles bouillonne de culture celte, romaine et contemporaine. Ses ruelles s’animent au rythme des fêtes traditionnelles et d’événements incontournables.

L’Arles Antique

Surnommée « la petite Rome » par les romains eux-mêmes, Arles est à la hauteur de sa réputation. Visitez les fameuses Arènes, imposant amphithéâtre classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ou les Alyscamps, aussi appelés « Champs Elysées » arlésiens, l’une des plus prestigieuses nécropoles d’Occident jusqu’au Moyen-Âge. Bâti au Ier siècle avant JC, le Théâtre Antique accueille de nombreux spectacles en été. Admirez les vestiges de son mur de scène, deux magnifiques colonnes ! Au Musée Départemental de l’Arles Antique, vous découvrirez à quel point la ville fut une cité majeure de la Gaule romaine. Le seul portrait connu de Jules César, ainsi qu’un chaland romain – un bateau à fond plat – de 31 mètres, sorti du Rhône en 2010 et incroyablement bien conservé, y sont exposés.

Arles selon Van Gogh et Picasso

Arles se découvre aussi à travers les toiles de Van Gogh, qui a rendu la ville célèbre avec son tableau « Terrasse du Café le soir ». Depuis avril 2014, la Fondation Vincent Van Gogh rend hommage à l’œuvre du peintre. Picasso a quant à lui montré son attachement à Arles en offrant 57 dessins au Musée Réattu. Son amour pour la ville, nourri par sa passion pour la corrida, lui a inspiré huit portraits de sa femme Jacqueline en Arlésienne.

Place du Forum romain

Au cœur de la ville se trouve la place du Forum, ancien lieu de rendez-vous des journaliers qui louaient leur travail. C’est là que se dresse le légendaire Hôtel Nord Pinus, qui a vu défiler de nombreuses célébrités, dont Picasso.

Ses deux colonnes corinthiennes constituent les vestiges d’un temple du Forum romain. Faites-y un break pour boire un verre et apprécier l’atmosphère animée qui y règne. Tout près se tient l’hôtel de ville. Passez par son vestibule pour admirer sa voûte presque plate, qui fait l’admiration des Compagnons du tour de France. Observez ensuite le portail sculpté de la cathédrale Saint-Trophime. Une fois à l’intérieur, appréciez la sobriété romane de la nef, qui contraste avec les moulures du cœur gothique et des sarcophages paléochrétiens.

Arles contemporaine

À Arles, vous avez rendez-vous avec l’art contemporain ! Direction les anciens ateliers SNCF, un centre de production d’art et d’idées. Réhabilité depuis 2014 sous la houlette de l’architecte Frank Gehry, le site, dont l’ouverture est prévue en 2019, sera l’un des nouveaux bâtiments du campus LUMA, qui rappelle les massifs rocheux des Alpilles voisines. Il abritera des espaces d’exposition, des ateliers d’artistes… Pour les adeptes d’Art contemporain, Les Rencontres de la Photographie, qui ont lieu chaque été jusqu’à fin septembre, sont à ne surtout pas manquer. Lors de cet événement, Arles pare ses murs, anciens et modernes, d’œuvres photographiques du monde entier. En tout, une quarantaine d’exposition ont lieu dans toute la ville. Une expérience unique !

Architecture, les spots incontournables de Provence

Arles et les terres sauvages de Camargue

Arles s’ouvre au sud sur le territoire sauvage de la Camargue, avec ses taureaux, ses chevaux et la plus grande migration de flamants roses d’Europe. Au Nord, elle est surplombée par la chaîne et la vallée des Alpilles, avec ses grands champs d’oliviers et ses villages typiques tels Maussane, Fontvieille, Mouriès Une halte médiévale s’impose aux Baux-de-Provence, classé “Plus Beau Village de France”. Située à quelques kilomètres, Saint-Rémy-de-Provence a inspiré quelques-unes des plus célèbres œuvres de Vincent Van Gogh (encore lui !) et recèle des trésors darchitecture antique. Elle est aujourd’hui un vivier de créateurs et d’artistes.

Les plus beaux villages de Provence