La Haute Provence, un pays de découverte

La Haute Provence, ce pays de découverte, conjugue la beauté de son cadre naturel avec la richesse de son patrimoine culturel et historique. Une Provence réelle, faite d’authenticité et de pureté.

Manosque

Terre de Giono et de L’Occitane

Ville natale de Jean Giono (1895-1970), qui ne l’a jamais quittée, Manosque a largement inspiré l’œuvre de l’écrivain. Le centre Jean Giono, qui retrace sa vie, et la visite du Paraïs, maison où il vécut pendant 40 ans, permettent de saisir l’âme de l’enfant du pays, dont l’esprit imprègne encore la vielle ville. On y pénètre par l’une des deux portes médiévales : la porte Soubeyran (au nord) ou la porte Saunerie (au sud). De là, un dédale de ruelles et de passages, parfois couverts, s’offre au visiteur. On y croise de multiples fontaines et des petites places ensoleillées, où des terrasses de café ont élu domicile. Au nord-est, la colline du Mont d’Or, où poussent les oliviers, domine la ville. Qui dit Manosque dit aussi L’Occitane en Provence. C’est ici que la marque de soins, à l’identité définitivement provençale, a établi son site de production et son musée. Poussez ses portes pour découvrir un univers de senteurs et de produits de qualité élaborés dans le respect des produits naturels.

Office de Tourisme de Manosque
Place de l’Hôtel de Ville
04100 Manosque
+ 33 (0)4 92 72 16 00
www.tourisme-manosque.fr

Forcalquier

Ville d’histoire

Pour saisir l’âme de Forcalquier, épicentre du puissant comté de Forcalquier qui, au XIe siècle, fonctionnait comme un état propre, il faut flâner dans les ruelles de la vielle ville. Première étape : la cathédrale Notre-Dame-du-Marché. Achevée au début du XIIIe siècle, elle mêle art roman et art gothique. Depuis la place Saint-Michel, parée d’une fontaine du XVIe siècle, on emprunte le passage Roubaud, qui mène au cœur historique de Forcalquier. Observez bien les façades : vous découvrirez des grandes demeures aux portes remarquables, avec frontons et colonnes. Puis, direction l’impasse des Cordeliers, où se trouve le couvent franciscains des Cordeliers. Daté du XIIIe siècle, il se visite mais accueille aussi des festivals en été. Depuis la vielle ville, un chemin conduit au promontoire de la citadelle où se dresse la chapelle Notre-Dame-de-Provence, de style néo-byzantin.

Office de Tourisme de Forcalquier
13 place du Bourguet
04300 Forcalquier
+33 (0)4 92 75 10 02
www.haute-provence-tourisme.com

Digne-les-Bains

Vive la lavande !

Ville d’eau curative depuis l’Antiquité, Digne-les-Bains compte parmi les principales villes thermales de France. Les thermes de Digne ont d’ailleurs été entièrement rénovés. Si la ville se situe à la croisée des Alpes et de la Provence, son centre historique, appelé « ville haute », est définitivement imprégné d’une atmosphère méridionale, comme en témoignent ses andrônes, des passages couverts médiévaux. Digne est une ville de culture : on y visite le Musée Alexandra David-Néel, la maison où l’exploratrice passionnée de civilisations orientales vécut jusqu’à ses 101 ans, en 1969. À deux pas de là, au départ du Musée Gassendi, débute le Refuge d’art d’Andy Goldsworthy, un parcours qui allie art contemporain et randonnée. Enfin, impossible d’évoquer Digne sans parler des champs de lavande qui l’entourent. Chaque premier week-end d’août, la ville vibre au rythme du Corso de la lavande, de ses défilés, spectacles et concerts.

Office de Tourisme de Digne-les-Bains
Place du Tampinet
04000 Digne-les-Bains
+33 (0)4 92 36 62 62
www.dignelesbains-tourisme.com

Moustiers-Sainte-Marie

Village aux mille faïences

Planté au pied d’une falaise, Moustiers-Sainte-Marie, classé parmi « Les plus beaux villages de France », séduit au premier coup d’œil. C’est encore plus vrai quand le village est bercé par la douce lumière d’une fin de journée estivale. Au fil de la balade, on découvre des ruelles pittoresques aux maisons ocres, pêche et beige. En contrebas, un torrent forme de petites cascades. Fondé par une colonie de moines au Ve siècle, Moustiers-Sainte-Marie doit sa renommée à la faïence, qui a fait sa richesse aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le village est aussi connu pour avoir inspiré de nombreuses crèches provençales et pour sa situation géographique exceptionnelle, aux portes des gorges du Verdon. Depuis le Pont du Galetas, embarquez sur des eaux azur à la découverte du vertigineux canyon. Avant d’explorer les rives du lac de Sainte-Croix et les routes de la lavande

Office de Tourisme de Moustiers-Sainte-Marie
Place de l’Eglise
04360 Moustiers-Sainte-Marie
+33 (0)4 92 74 67 84
www.moustiers.fr

Lurs

Un balcon sur la Durance

Bâti sur un éperon rocheux, Lurs se situe au carrefour du Luberon, de la Durance et du plateau de Valensole. Nombreux sont les badauds qui, sur la route de Forcalquier, s’arrêtent pour le cliché. Lurs constitue une étape du célèbre chemin de Compostelle. On vient y chercher paix et repos de l’âme. Peut-être serez-vous dérangés, au petit matin, par le ronronnement d’une montgolfière. Levez les yeux : c’est un spectacle magique ! Lurs se découvre en toute saison : en février, quand les amandiers en fleurs parent le village de blanc argenté. En avril, quand vient le temps des tulipes. Les champs brillent alors de mille couleurs ! Dès la fin mai, la fleur de thym embaume le village avec sa délicate fragrance. L’été, Lurs se distingue par une programmation étonnante : théâtre, musique, et Rencontres internationales de Lure, dédiées aux arts graphiques et à la calligraphie.

Ville de Lurs
Le Village
04700 Lurs
+33 (0)4 92 79 10 20
www.lurs.fr

Sisteron

Histoire et nuits à la belle étoile

Perchée à 485 mètres d’altitude, la vielle ville de Sisteron, dominée par sa citadelle, regarde couler la Durance. À la croisée de la Provence et des Alpes, Sisteron séduit par son dédale de ruelles aux façades romanes, ses portes sculptées, ses escaliers et ses andrones – passages couverts typiquement provençaux. Cap sur la citadelle, classée monument historique. Une fois au sommet, flânez à la découverte des escaliers en terrasse, du chemin de ronde et du donjon. D’ici, la vue sur le val de Durance est tout simplement exceptionnelle. Chaque été, le Festival des nuits de la citadelle fait vibrer ces murs centenaires lors de concerts et de spectacles vivants à la belle étoile.

Office de tourisme de Sisteron
1, place de la République
04200 Sisteron
+33 (0)4 92 61 36 50
www.sisteron-buech.fr

Nos suggestions