© Fotolia

Flocons d’or et doux parfums : le mimosa rayonne en Provence

Véritable soleil d’hiver, le mimosa enivre par ses délicates notes poudrées. Se révélant dans les mains expertes d’arboristes passionnés, il se contemple ensuite dans les allées des beaux jardins du Var. Honorant ce trésor floral dans la plus pure tradition, tous nos sens sont en éveil !

Mimosistes incollables !

Répétition générale avant éclosion

Pour débuter ce séjour varois au cœur du mimosa, on s’invite chez nos producteurs ! Julien Cavatore, référence nationale, a repris l’entreprise familiale ; 7 000 plants issus de 200 variétés de mimosa attendent de fleurir de nouveaux écrins. Ici on produit, on vend mais surtout on explique, on conseille et on se lance au départ de la Route du Mimosa. 130 km qui relient Bormes-les-Mimosas la bien nommée, aux notes enivrantes la cité médiévale de Grasse vers les forceries et la découverte de la fabrication de parfum ! On rejoint ainsi Tanneron et ses forceries, ces serres chauffées où l’on fait fleurir le mimosa encore vert après avoir récolté les basses branches poussant dans des sols sableux et acides. Augier, Bosi, Leze… autant de mimosistes reconnus pour leur savoir-faire. Dernier stop gourmand : goûtez les gourmandises à base de cacao surmontée de quelques notes florales et de mimosa de la chocolaterie La Muscadine à Saint-Maxime.

Flâneries fleuries

Quand le jaune lumière du mimosa concurrence le soleil

À Rayol-Canadel-sur-Mer, débutez votre « golden » voyage par le Domaine du Rayol – Le Jardin des Méditerranées, labellisé Jardin Remarquable. Au pied du Massif des Maures, le mimosa est roi de ces 20 hectares et offre au visiteur toutes ses déclinaisons disséminées sur le globe. Profitez des visites guidées pour mieux connaitre cette plante et les meilleures astuces pour une floraison réussie. À Bormes-les-Mimosas, quel spectacle au Parc Gonzalez, également labellisé Jardin Remarquable : déployant tout son ramage doré sur les restanques, le mimosa illumine la collection de 3000 m2 de plantes australes. On note les visites guidées du 7 janvier au 31 mars 2020. Enfin, vous ne connaissez pas le mimosa si vous n’avez pas pénétré au cœur du Massif du Tanneron. Elle est LA plus grande forêt de mimosa en Europe accessible toute l’année, mais forcément plus éclatante en janvier et février. C’est aussi à Tanneron qu’est produit le dernier Mimosa 4 saisons : une variété résistante au froid dont Monsieur Blanc a le secret.

Bouquet final

Munis de nos pompons aux nuances de blond étincelant

Rite mythologique dans le Grèce antique puis satire des pouvoirs publics en Italie, les corsos apparaissent en France au début du XXème siècle. Certains sont incontournables comme Mimosalia à Bormes-les-Mimosa fin janvier. Début février, vous avez le choix entre le Corso de Sainte-Maxime et la fête du mimosa dans le village perché de Tanneron. Puis vient le corse de Cavalaire-sur-Mer qui prend le relais avec un défilé nocturne. Apothéose, spectacle grandiose, on termine avec le corso fleuri de Bormes-les-Mimosas : l’un des plus grands et des plus célèbres corsos de Provence. Chaque famille dévoile alors avec fierté le char couvert de fleurs préparé en secret. 12 tonnes de brins de mimosa et 80 000 fleurs pour habiller une quinzaine de chars… pour un défilé haut en couleurs – et en senteurs !