© Chillio.C

Sur les traces de Cézanne à Aix‑en‑Provence

Capitale historique de la Provence, Aix-en-Provence est une pépite de patrimoine et de culture. Elle a vu naître Paul Cézanne, qui y a réalisé nombre de ses œuvres. Du cœur de la ville à la douce campagne environnante, partez sur les traces du maître.

 

L’Atelier de Cézanne

Dans l’intimité de l’enfant du pays aixois

C’est à quelques kilomètres du centre-ville d’Aix-en-Provence, sur les collines des Lauves, que Cézanne installe son Atelier au début du XXe siècle. Au cœur du fief qui a tant inspiré l’artiste, devenu un musée à taille humaine, on retrouve ses objets personnels : les modèles de ses ultimes natures mortes et le matériel qu’il utilisait pour ses œuvres. Baigné de lumière, ce lieu unique où le silence est d’or a vu naître une partie de son œuvre ”Les Grandes Baigneuses”. Ramenez quelques souvenirs de votre passage en vous arrêtant à la boutique de l’atelier : feuilletez un livre et buvez un café avant de découvrir l’exposition du moment. À 15 minutes à pied de l’atelier, découvrez le Terrain des peintres dans les hauteurs d’Aix-en-Provence : un musée en plein air qui se visite par un chemin aménagé parmi les végétaux et 9 reproductions de ses plus belles œuvres de la Sainte-Victoire

La bastide du Jas de Bouffan

Recueillement et inspiration

C’est dans cet édifice classé aux Monuments historiques que Paul Cézanne a passé une partie de sa jeunesse. La Bastide du Jas de Bouffan et son parc se révèlent au fil de visites guidées qui retracent l’histoire de ces lieux. Acquise en 1859 par le père du peintre, cette maison typiquement provençale a nourri l’inspiration de Cézanne pendant plus de 40 ans. Laissez derrière vous ce parc luxuriant avant de pénétrer dans l’enceinte de la maison de famille : une douzaine de compositions murales sont exposées au rez-de-chaussée. De 1850 à 1899, 36 huiles et 17 aquarelles ont été peintes par l’artiste dans cette bastide. Véritable refuge, elle représentait beaucoup pour Cézanne : en vous y baladant, ressentez cette atmosphère feutrée qui incarne si bien son art.

 

Les carrières de Bibémus

Émancipation et initiation au cubisme

Direction les carrières de Bibémus, un vaste plateau rocheux autrefois exploité pour la construction de bâtisses aixoises. Quand Cézanne découvre ce lieu laissé à l’abandon, où la végétation a repris ses droits, il en tombe amoureux. Ici, on est immédiatement séduit par la beauté de ces célèbres motifs peints à même les rochers. Cette œuvre, singulière, est aujourd’hui connue dans le monde entier. Découvrez les paysages désertés qui ont inspiré cette peinture composée d’arbres, de roches orangées et du ciel bleu aixois. Arpentez le sentier de randonnée, au pied du Grand Site de la Sainte-Victoire, qui passe devant le cabanon aux volets rouges qui abritait ses œuvres. Aussi minéral que végétal, ce paysage a inspiré l’artiste pour 11 de ses huiles et 16 de ses aquarelles : un bonheur pour les yeux !

Le Musée Granet

Retour sur le parcours du père de l’art moderne

Foulez les pavés de la jolie cité aixoise, direction son célèbre quartier Mazarin. Les teintes ocre des façades et le clocher de l’église Saint-Jean-de-Malte en vue, pas de doute, vous êtes sur le bon chemin. Autour du prieuré de Malte, le musée Granet vous accueille dans plusieurs corps de bâtiments. L’œuvre de Cézanne occupe un espace dédié. Quoi de plus naturel pour l’enfant du pays… Ses chefs d’œuvres ornent les murs, intemporels, subtils, toujours éclatants. Plongez, par exemple, votre regard dans les fresques murales monumentales des “Grandes Baigneuses” ou dans le portrait de Zola, acquis tout récemment.