Un patrimoine varié et inattendu

Outre ses incontournables vestiges antiques, abbayes et musées, la Provence compte de nombreuses fondations dédiées à l’art contemporain et sites inattendus, témoins de son effervescence.

Quatre sites UNESCO

Bienvenue en Provence !

La Provence abrite quatre des 42 sites français classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Deux d’entre eux sont hérités de l’époque romaine : le Théâtre antique et l’Arc de Triomphe d’Orange, ainsi que les Arènes d’Arles, témoins de la ferveur bâtisseuse des empereurs du Ier siècle après JC. Le centre historique d’Avignon et le Palais des Papes, résidence des souverains pontifes au XIVe siècle, sont également classés par l’UNESCO. Depuis 2008, la Cité radieuse de Marseille, œuvre de Le Corbusier, est venue compléter la liste. À l’époque de sa construction – amorcée en 1947 – cette résidence de 337 appartements, familièrement rebaptisée « la Maison du fada », n’était pourtant pas du goût de tous…

Architecture

Les spots incontournables en Provence

Vous pensiez avoir fait le tour des vestiges antiques de la Provence ? Il n’en est rien. Le pont du Gard, les sites archéologiques de Vaison-la-Romaine et de Glanum, à Saint-Rémy-de-Provence, vous promettent un beau voyage dans le temps. Faites un bond dans le présent en poussant les portes de la Fondation Luma d’Arles. Sa tour, conçue par l’architecte Franck Gehry, s’est imposée comme une réalisation hors-norme et visionnaire. À Marseille, ne manquez pas l’ombrière de Norman Foster, sur le Vieux-Port, ni le Mucem, œuvre emblématique de Rudy Ricciotti reconnaissable par ses dentelles d’acier noir.

Les spots incontournables

Musées et visites

Les inattendus

Au Musée Granet d’Aix-en-Provence, vous pourrez admirer des toiles de Cézanne, né dans la ville dans la première moitié du XIXe siècle. Le must ? Faire un détour par son atelier, situé sur les hauteurs d’Aix, pour vous imprégner de son univers. Plutôt art contemporain ? Toujours à Aix-en-Provence, découvrez la surprenante Fondation Vasarély, axée sur l’art optique. Côté littoral, direction la Villa Noailles d’Hyères ou l’insolite Fondation Carmignac située au cœur de l’île de Porquerolles et dont la visite s’effectue…pieds nus !

« Les sœurs provençales »

Une immersion au temps des cisterciens

Les abbayes de Sénanque, du Thoronet et de Silvacane, surnommées « les trois sœurs provençales », témoignent du réveil spirituel du christianisme au Moyen-âge. Héritage de l’ordre cistercien, elles incarnent une autre Provence, spirituelle et mystique. L’ordre de Cîteaux, fondé à la fin du XIe siècle puis développé sous l’impulsion de Bernard de Clairvaux, prônait un mode de vie austère, organisé autour du travail et de la prière. Préceptes que reflètent l’architecture épurée, voire dépouillée, des « trois sœurs provençales ».

Les abbayes cisterciennes en Provence

Au temps des dinosaures

De la Haute-Provence à Aix

Avis aux fans de dinosaures : dans la réserve naturelle géologique de Haute-Provence, à La Robine-sur-Galabre, vous pourrez observer le fossile d’un ichtyosaure, un reptile marin aux allures de requin vieux de… 185 millions d’années. Tant que vous y êtes, faites un saut quelques kilomètres au sud, à Digne-les-Bains. C’est là que se trouve la dalle aux ammonites, site le plus connu de la réserve. Plus de 1550 ammonites d’y répartissent sur 320 mètres carrés. Sachez aussi que l’un des trois plus grands gisements d’œufs de dinosaures au monde, riche d’environ 300 spécimens, a été découvert près d’Aix-en-Provence. Ces coquilles datent d’environ 72 millions d’années. Les restes de huit rhabdodons, des dinosaures herbivores, ont aussi été découverts à proximité.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 🌙✨✨✨ (@mel_zeiter_posivewave) le

Nos suggestions