© bearfotos

Top 5 des musées d’artisanat d’art en Provence

Le temps des banquets, de la vaisselle en porcelaine et des bals masqués est révolu, et laisse derrière lui une époque riche en trésors et en souvenirs. Pour continuer de faire vivre la flamme et afin d’entretenir la mémoire de ces belles années, plusieurs musées rendent hommage aux objets d’arts et aux artisans qui ont illuminé cette époque. Revivez ces années en vous offrant une balade au cœur de ces musées.

Le Musée de la Faïence, Moustiers-Sainte-Marie

A l’heure de la belle vaisselle

La nostalgie vous gagne lorsque la belle vaisselle est de sortie ? Offrez-vous une escapade entre les murs colorés du Musée de la Faïence de Moustiers-Sainte-Marie. Une précieuse collection de plus de 300 pièces de vaisselle y a pris ses élégants quartiers et retrace l’histoire de l’art traditionnel des faïenciers. Une visite toute en subtilité, car au temps de Louis XIV, la faïence de Moustiers-Sainte-Marie avait la réputation d’être la plus fine du royaume ! Pas étonnant quand on sait que le village rassemble à lui seul tous les éléments nécessaires pour concevoir de la céramique de qualité : de l’eau, du bois et de l’argile. Le Musée de la Faïence a été créé par Marcel de Provence, un historien passionné, mécène très impliqué, mais surtout un homme amoureux de sa belle Provence, qui ralluma en personne les fours de Moustiers-Sainte-Marie.

Découvrir le Musée de la Faïence

La Cité de l’art santonnier Thérèse Neveu, Aubagne

De l’argile aux santons

On a tous un œil attendri devant ces petites figurines typiquement provençales, fabriquées en argile, qui habillent les crèches de Noël : les santons font un peu partie de la famille. À Aubagne, la Cité de l’art santonnier met à l’honneur ces créations, ainsi que les artisans céramistes et santonniers provençaux, appartenant du patrimoine de la Provence. Parmi eux, Thérèse Neveu, une santonnière du 19e siècle, surnommée la « Dame de Clastre ». Thérèse ne se limite pas à reproduire les santons typiques de la crèche et se fait connaître grâce à son imagination débordante et donne naissance à de nombreux personnages symboliques de la Provence. Le célèbre santon Margarido reconnaissable entre mille de par ses vêtements typiquement provençaux et son parapluie rouge, c’est sa pièce maîtresse !

Découvrir la Cité de l’art santonnier

Le Musée de la poterie, Saint-Quentin-la-Poterie

Une tradition perpétuée

En flânant dans les ruelles et entre les façades colorées, découvrez le charmant village de Saint-Quentin-la-Poterie, qui accueille une tradition potière vieille de plusieurs siècles. Un savoir-faire ancestral qui se perpétue au sein de la quarantaine d’ateliers de potiers et artisans d’art qui sont installés ici, et qui vaut au village le label de « ville et métiers d’art ». Saint-Quentin-la-Poterie, place to be ? Rejoignez  le lieu qui fait battre le cœur du village : l’ancien moulin à huile du 16e siècle a été transformé en « Maison de la Terre ». Y sont installés la galerie Terra Viva ainsi que le Musée de la poterie et sa collection de pièces traditionnelles où se succèdent pipes, poteries vernissées, brutes ou utilitaires. Un village également labellisé « Qualité Tourisme » et « Sud France » qui vaut le détour !

Découvrir le Musée de la Poterie

Terra Rossa, Musée de la céramique architecturale, Salernes

À la découverte de la terre de feu

Salernes n’est autre que la capitale régionale de la céramique ! Au fil de ses ruelles, des fabriques de carrelages, des reliefs muraux, des panneaux décoratifs, avant d’arriver devant l’emblématique architecture du bâtiment de Terra Rossa (qui signifie Terre de Feu), Musée de la céramique architecturale. Sa mission ? Mettre à l’honneur les céramistes, promouvoir les productions locales et sauvegarder la mémoire de cette tradition. Pour cela, le musée met en lumière une collection de pièces, pour certaines vieilles de 7 000 ans et reconnues dans toute l’Europe occidentale. Vous connaissez les tomettes, ces petits carreaux hexagonaux dont le succès a fait le tour de la planète ? Vous découvrirez au sein du musée toutes les étapes de leur fabrication… pour imaginer, pourquoi pas, votre future déco intérieure.

Découvrir Terra Rossa

Le Mathieu Museum, Gargas

Un instant féérique sous la lumière des lustres

Gargas rayonne, en témoigne la célèbre fabrique de luminaires de Régis Mathieu et son musée, le Mathieu Museum. Installée dans une ancienne usine ocrière, cette équipe de passionnés et grands spécialistes s’attachent à restaurer et à reproduire des luminaires anciens pour des lieux d’exception comme l’Opéra de Philadelphie ou la Galerie des Glaces de Versailles. La visite vous permettra de les apercevoir travailler à travers la grande baie vitrée qui habille les ateliers. Pour les plus curieux, le Mathieu Museum vous accueille à quelques pas et met à l’honneur la collection exceptionnelle de plus de 200 luminaires de Régis Mathieu. Il suffit d’allumer la lumière pour voir s’illuminer l’histoire de cinq siècles d’art décoratif ! Et bien sûr, tout l’éclairage est fait à partir de LED, pour un impact moindre sur l’environnement. Info pratique : la visite est gratuite mais seulement possible du lundi au vendredi midi.

Découvrir la Lustrerie Mathieu