Réserves et autres espaces naturels

Au-delà des Parcs nationaux et naturels régionaux, d’autres espaces naturels emblématiques ou méconnus s’offrent aux visiteurs souhaitant concilier tourisme et respect de l’environnement. De la Haute-Provence aux Marais du Vigueirat, découvrez notre sélection.

Réserve géologique de Haute Provence

La Réserve Naturelle Géologique de Haute-Provence protège et valorise, sur un vaste territoire entre Alpes-de-Haute-Provence et Var, des sites géologiques, des fossiles en place, des paysages aux couches plissées et fracturées. Elle contribue à mieux faire connaître l’histoire de la Terre afin de donner toutes les clés pour mieux comprendre et mieux vivre sur notre planète. Aujourd’hui la Réserve Géologique de Haute Provence est un territoire labellisé par l’UNESCO et reconnue membre du réseau de « Global Geoparks Network ». Le musée-promenade, antenne muséographique de ce territoire, est un véritable espace de biodiversité. On y découvre les fossiles du territoire qui renferment 300 millions d’années d’histoire de la Terre mais aussi des aquariums marins tropicaux et méditerranéens qui illustrent le souvenir de la mer. Son parc ombragé offre aux visiteurs cascades, œuvres d’art et jardin japonais.

Réserve de Biosphère du Mont Ventoux

Terre de contraste née des extrêmes climatiques, le Mont Ventoux est le point culminant de la Provence du haut de ses 1909 mètres d’altitude. Véritable trait d’union entre les Alpes et la Méditerranée, cette montagne mythique et prestigieuse est reconnue en tant que « Réserve de Biosphère » par l’UNESCO. Fruits d’une rencontre entre la nature et la culture locale, les paysages qui s’étalent au Mont Ventoux offrent une large palette d’ambiances, de couleurs et d’histoires locales. Ces expressions paysagères témoignent du lien étroit tissé entre l’homme et son environnement à travers des siècles d’activités traditionnelles et agricoles. Passionnés de sports, de terroir ou de séjours en famille sauront apprécier cette montagne de tous les défis ! Saviez-vous qu’il était possible de skier en Provence ? Pour cela, rendez-vous à la station du Mont-Serein !

Montagne Sainte Victoire

Entre Sainte-Victoire, la montagne de Cézanne, reflet d’une Provence intérieure illustre et les villages de Concors, ancrés dans des terroirs plus confidentiels, le Grand Site Sainte-Victoire offre un vaste espace de nature aux portes d’Aix-en-Provence et Marseille. En parcourant les forêts de chênes et de pins, les garrigues et les pelouses de crêtes résultant d’une activité pastorale encore présente, on y observe 20% de la flore française et plus de 130 espèces d’oiseaux dont des couples d’Aigles de Bonelli. Des circuits de découverte du vignoble, du patrimoine rural et de la nature permettent de mieux découvrir ce Grand Site de France. La Sainte-Victoire, ce n’est pas que contemplation et découverte ; c’est aussi un lieu prisé par les amateurs de randonnée, parapente, escalade ou VTT !

Réserve naturelle nationale de Camargue

Couvrant 13 000 hectares au cœur de la Camargue, la réserve naturelle nationale de Camargue fait partie des plus grandes réserves de zones humides d’Europe. Son vaste territoire d’un seul tenant, situé sur les communes d’Arles et des Saintes-Maries-de-la-Mer, bénéficie d’une protection intégrale. L’originalité et l’intérêt patrimonial international de la réserve de Camargue résident dans la diversité de ses habitats et des espèces qui les occupent (en particulier les 276 espèces d’oiseaux dont 258 d’intérêt patrimonial), ainsi que dans son fonctionnement écologique. La réserve, gérée par la Société Nationale de Protection de la Nature, offre de nombreuses possibilités d’accueil et de balades sur une partie importante de son territoire : la Capelière, le Salin de Badon et la Digue à la mer et phare de la Gacholle.

Balade en Camargue

Le Domaine de la Palissade

Le Domaine de la Palissade est un site naturel protégé, propriété du Conservatoire du Littoral, situé en Camargue, près du village de Salin de Giraud (commune d’Arles). L’accès y est réglementé et accessible au public à pied, individuellement ou en visite guidée, et à cheval. Né du fleuve le Grand-Rhône et de la mer Méditerranée, il est situé hors des digues. Cette situation unique fait du domaine le témoin de la Camargue originelle. La diversité des milieux (ripisylve, pelouse à saladelles, sansouïre, montille, roselière) et la richesse faunistique en font un site privilégié pour l’observation du milieu naturel Camarguais. Trois sentiers de découverte pédestre de 1,5 km à 8 km avec observatoires sont proposés pour apprécier à son rythme ce petit bout préservé de Camargue. D’avril à octobre, des balades à cheval guidées et commentées sur la faune et la flore sont possibles sur réservation.