© Valentin Pacaut - The Explorers

Les Alpes du Sud

face caméra

Tantôt grandioses, tantôt graphiques, toujours esthétiques, les Alpes offrent un écrin de choix aux acteurs inspirés. On vous emmène à la découverte de quelques lieux de tournage au cœur des Alpes. Histoire d’amour, invasion d’extraterrestres ou encore enquête policière… les massifs et villages alpins séduisent les réalisateurs fans de ces décors grandeur nature et nous offrent de belles idées de films !

Publié le 30 mars 2021

Les Courriers de la mort

Enquête policière à Digne-les-Bains

Visitez les Alpes noyées de suspense, en plongeant dans le scénario des Courriers de la mort, un téléfilm de Philomène Esposito tiré du livre de Pierre Magnan. Cap sur Digne-les-Bains et Barles dans les Alpes de Haute Provence, où se déroule la majorité de l’histoire. Une balade sur les lieux vous permettra de retrouver la fameuse boîte aux lettres près du cimetière, point de départ de l’intrigue. La formation géologique de la clue de Barles (gorge étroite creusée par les torrents) apparaît comme un écho à la tension du récit. Après l’assassinat de la riche Véronique Melliflore à Digne-les-Bains, le juge Chabrand et le commissaire retraité Laviolette se lancent en quête de la vérité pour tenter de résoudre ce mystère.

Découvrir :

Alex Hugo

Une série au cœur des massifs alpins et du grand Briançonnais

Redécouvrez les lieux de tournage d’Alex Hugo, la série à succès diffusée sur France 2. Tout quitter pour partir vivre à la montagne, c’est le choix qu’a fait le policier marseillais Alex Hugo (incarné par Samuel Le Bihan) qui ne supportait plus la violence de son métier. Un besoin de liberté et de tranquillité qu’il espère retrouver dans les montagnes et dans son nouveau quotidien au sein de la police rurale. On retrouve à l’écran toute la beauté des Alpes du Sud, avec notamment des séquences sur le Glacier Blanc et la falaise d’Orpierre. Ces séquences furent d’ailleurs encadrées par des guides de montagne chargés de la sécurité des comédiens, qui ont dû faire face à certaines intempéries. Les paysages du grand Briançonnais sont également à l’honneur, tout comme la vallée de la Clarée, renommée Vallée de Lusagne dans le film, qui constitue l’un des principaux lieux de tournage.

Découvrir :

La fille sur le pont

Une histoire d’amour sur les rails de Tunnel de Caranca

Aurez-vous reconnu les paysages des Alpes qui apparaissent dans le film La fille sur le pont de Patrice Leconte ? Vanessa Paradis, Daniel Auteuil et leur formidable jeu d’acteurs ont pris place dans la Gare de Breil-Sur-Roya, petit village du Parc du Mercantour au moment du tournage. On les retrouve aussi place Louis Armand ainsi que sur les rails qui traversent le Tunnel de Caranca, dans les Alpes-Maritimes. On se souvient enfin de la scène de Gabor sur les rails face au tunnel. Ce film raconte l’histoire de Adèle, une jeune fille au bord du suicide, dévastée par ses mésaventures sentimentales, sauvée de justesse par Gabor, un lanceur de couteux professionnel à la recherche d’une nouvelle partenaire. Ensemble, la chance va leur sourire et ils découvriront que l’un sans l’autre, il leur sera difficile de réussir…

Découvrir :

L’eau vive

Un héritage qui sème la discorde le long de la Durance

Parmi les films tournés en France, L’eau vive réalisé par François Villiers en 1958, et écrit par Jean Giono, est un incontournable. On doit aussi à Guy Béart une chanson du même nom, également bande originale du film. L’eau vive se déroule dans le décor sublime du Lac de Serre-Ponçon et nous replonge dans le contexte des gigantesques travaux de la construction du barrage de Serre-Ponçon, qui déplacèrent le cours de la Durance et bouleversèrent la Provence. On y découvre l’histoire d’une jeune fille, Hortense, qui hérite de 30 millions de francs au décès de son père, argent perçu comme indemnité d’expropriation suite à la construction du barrage. Une jeune fille dont la soif de liberté lui permettra de glisser entre les doigts de certains membres de sa famille qui tenteront tout pour récupérer sa fortune.

Découvrir :

Lac de Serre-Ponçon

La guerre des mondes

Les extraterrestres envahissent les Hautes-Alpes

Vous cherchez une idée de film à regarder ? Embarquement sur la planète Mars ou plutôt dans les Hautes-Alpes, où les extraterrestres de La guerre des mondes ont commencé à envahir la planète… Suivez l’histoire de famille d’un couple divorcé et de leurs deux enfants qui se retrouvent confrontés à l’invasion des extraterrestres et à une planète qui tombe en ruine. Cette série Canal + est adaptée du roman de H.G. Wells, elle fut tournée notamment dans le Dévoluy. On retrouve au cœur du tournage le plateau de Bure, retenu pour son allure de paysage antarctique. Certains lui trouvent même une certaine ressemblance avec les paysages de “Star Wars”… Psst ! L’observatoire de l’IRAM, et ces antennes radioscopiques qui écoutent le ciel dans le film, existent vraiment. Situé à 7 heures de marche ou accessible en hélicoptère, les figurants étaient pour beaucoup des guides de haute montagne.

Découvrir :

 

Belle et Sébastien

Une histoire qui a marqué le Belvédère

Belle et Sébastien met en scène les plus beaux paysages des Alpes. Écrit et réalisé par Cécile Aubry, il fut tourné en 1964 dans la vallée de la Gordolasque et le village de Belvédère, dans les Alpes-Maritimes. On s’attache à cet orphelin, Sébastien, recueilli par un vieux berger, et Belle, une chienne de montagne échappée d’un chenil et pourchassée par les villageois qui la juge dangereuse. Tous deux vont se lier d’un lien très fort et se protéger mutuellement des dangers de la montagne. Le décor naturel étant idéal : montagne, neige, froid… tous les éléments étaient réunis pour un tournage réussi. Ce film historique a marqué à jamais les habitants du Belvédère, beaucoup ayant participés en tant que figurants. Si vous vous rendez sur les lieux, vous pourrez encore apercevoir la cabane de berger dans le fond de la vallée !

Découvrir: