ocres_roussillon-Provence-CChillio

En région Sud, le tourisme retrouve peu à peu ses couleurs

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, comme partout en France, l’été 2020 sera forcément différent des autres. Face à la crise que doit affronter le secteur du tourisme, certains indicateurs incitent pourtant à l’optimisme. 

+20% de clientèle française sur ce début d’été

« Face à cette crise historique, nous avions choisi, dès le premier jour du confinement, d’être la première destination française à relancer le marché, avec tous les départements et grands office de tourisme regroupés dans une grande campagne de relance commune. Avec +20% de clientèle française sur ce début d’été, cette stratégie collective a fonctionné, même si ce qui a été perdu au printemps ne sera pas forcément retrouvé » indique François de Canson, Président du Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La région Sud en tête des intentions de séjour

Et le nombre de touristes français à la hausse

Dès le début du mois du juillet, Provence-Alpes-Côte d’Azur arrivait en tête des régions françaises en termes d’intention de séjours, aussi bien auprès des Français que des Européens de l’Ouest (source baromètre touristique OTCP / Atout France). Ainsi, sur la période du 15 juin au 25 juillet, le nombre de touristes français extrarégionaux présents en région Sud est supérieur d’environ 18% à celui de 2019. Ce chiffre s’élève à 20% sur la période du 1er au 25 juillet. Cette clientèle est principalement originaire de quatre régions : Ile-de-France (35%), Auvergne-Rhône-Alpes (21%), Hauts-de-France (10%) et Occitanie (7%). Lors du pont du 14 juillet, les clientèles de proximité étaient présentes à des niveaux très supérieurs à ceux de l’année dernière. Le dernier week-end de juillet confirme ces niveaux de fréquentation élevés.

TÉLÉCHARGEMENTS