© Skieur Orcieres Alpes Gbaron | Baron.G

Cap sur Beijing 2022 : portraits de champions des Alpes du Sud

Dans la poudreuse, difficile de suivre leurs traces, en revanche on suit leurs exploits avec admiration. Les Alpes du Sud voient grandir et progresser de nombreux sportifs et passionnés en quête de médailles. Rencontre avec les rois et reines de la glisse qui savent manier les tricks comme personne !

Mathieu Faivre, le rider hors pair d’Isola 2000

Né à Isola 2000, dans la plus célèbre des stations de la Côte d’Azur, Mathieu Faivre grandit aux côtés de son père moniteur de ski. Sa mère travaille à la station, son grand-père lui, est bénévole au Club des Sports d’Isola. Grâce à son héritage familial ancré dans l’univers alpin, le skieur des Alpes-Maritimes a été sacré grand espoir du ski alpin français avant de devenir double champion du monde de Géant et de slalom parallèle. Entre les massifs de la Savoie et de la Suisse, Mathieu Faivre aime particulièrement skier dans les Alpes du Sud, qui offrent des fins de saisons chaudes et un soleil rayonnant. Avec la mer à proximité, le skieur apprécie passer des après-midi au bord de la méditerranée après quelques sessions d’entraînement intenses. Vélo, golf, tennis, hockey, volley, … Mathieu aime le sport et en pratique un grand nombre ! Même si les Alpes restent son principal terrain de jeu, les circuits de la Coupe du Monde l’ont amené à beaucoup voyager notamment sur les pistes des États-Unis, du Japon ou encore de la Croatie. Avant de tenter sa chance aux Jeux Olympique 2022, Mathieu devra jouer ses cartes lors des prochaines courses de ski alpin.

Terence Tchiknavorian, la renaissance

Enfant du Sud, le skieur acrobatique professionnel et confirmé Terence Tchiknavorian n’a pas fini de nous surprendre. C’est dans les Alpes du Sud, auprès du Groupe Skieur Sauze Barcelonnette, situé dans l’une des stations de ski les plus anciennes de France que l’athlète a fait ses premières descentes. Mordu de ski cross, il en fait sa discipline de prédilection et se fait remarquer plus d’une fois en se hissant sur quatre podiums en Coupe du Monde. Des hauteurs de Val Thorens à la station suisse Arosa, Tchiknavorian fait un bond à la deuxième place du classement général ! Déjà sélectionné pour les Jeux de PueongChang en 2018, le voici pour la seconde fois en route pour Pékin prêt à décrocher une médaille pour la France. Ces Jeux Olympiques ont un goût de revanche pour le courageux Terence qui malgré une fracture du tibia en 2018 n’a cessé de persévérer pour décrocher de nouveau la place qu’il mérite. Sur la neige comme sur les vagues, peut-être croiserez-vous ce passionné de glisse sur les vagues du lac de Serre-Ponçon ?

Lucile Lefevre, tête en l’air dans les Hautes-Alpes !

A 6 ans seulement, Lucie Lefèvre surfait déjà sur la poudreuse. Elle prend goût au snowboard freestyle. A cette époque, son père, moniteur de snowboard, lui apprend les bases de cette discipline bien à part, mêlant à la fois la pratique du surf, du skateboard et du ski. Originaire de Briançon, la surfeuse commence à pratiquer le snow dans le club de Risoul, où elle s’entraîne encore aujourd’hui. Championne de France de Big air, elle effectue des figures bluffantes depuis un tremplin ou sur une piste de descente agrémentée de rails en pratiquant le Slopestyle. Skateuse dans l’âme et troisième au Championnat du Monde Juniors, elle maîtrise également le half-pipe, ce module similaire à celui des skateparks qui vous fait tourner la tête ! En vue des  Jeux Olympiques de Pyeongchang en Snowboard Slopestyle, elle réalise une websérie sur sa préparation : bien entraînée et déterminée, on la suit notamment sur une étape de coupe du monde en Chine. Cette snowboardeuse compte parmi les 30 meilleures mondiales. Elle est licenciée au club « Ecrins Snowboard » de Puy-Saint-Vincent. Vous aurez peut-être la chance d’admirer son freestyle en passant par là!

Voir cette publication sur Instagram

Les étoiles montantes de la région Sud !

A l’aube des premières épreuves, nos athlètes français n’ont pas à rougir et se lancent le défi de décrocher une ou plusieurs médailles en Chine. Pour cette édition 2022, pas moins de 86 sportives et sportifs représenteront la France et parmi eux, le fleuron des Alpes du Sud. Alizée Baron du CS Orcières Merlette et Térence Tchiknavorian du GPE Skieurs Sauze Barcelonnette se distinguent en skicross, l’une des 6 disciplines de ski acrobatique. Dans la catégorie ski alpin, 6 athlètes font la fierté des Hautes-Alpes et des Alpes-Maritimes : Camille Cerutti du Club des Sports de Risoul, Nastasia Noens et Matthieu Bailet de l’Inter Club Nice ainsi que Mathieu Faivre du Club des Sports d’Isola 2000 qui se démarque avec une chance de médaille française. La liste s’est fraîchement complétée avec Nils Allègre de Serre Chevalier et Cyprien Sarrazin du Dévoluy ! Flora Dolci, la fondeuse de l’Association Sportive Edelweiss s’élance tout schuss à la conquête de Pékin. Côté snowboard, le féminin l’emporte ! Ce n’est pas une mais trois athlètes qui représentent la France sur cette discipline. Julia Pereira de Sousa Mabileau de Back to back et Alexia Queyrel de Briançon Serre Chevalier Snow se disputent la médaille sur une épreuve de snowboard cross alors que Lucile Lefevre du Club des Sports de Risoul s’envole sur une épreuve de slopestyle big air ! Pour ne rien manquer des JO d’hiver, suivez en temps réel l’évolution du classement des médailles à partir du 4 février prochain.

Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner