Les Gorges de Daluis

Site géologique unique en Europe, les Gorges de Daluis composent des paysages spectaculaires entre les rouges multiples de la roche, le bleu immaculé du ciel et le vert de la végétation. Classées réserve naturelle régionale, les Gorges de Daluis attirent chaque année de nombreux curieux et visiteurs amoureux des grands espaces, passionnés de faune ou de flore.

Un site géologique remarquable

Le Var s’est taillé une route au milieu de pélites, composées de cendres volcaniques et des sédiments fins déposés il y a plus de 250 millions d’années, à l’ère géologique du Permien. La couleur d’un rouge lie de vin renforce encore le caractère spectaculaire des lieux, avec des falaises vertigineuses hautes de plusieurs centaines de mètres. La nature a sculpté ici la roche pour lui donner des formes insolites : impacts de gouttes de pluie fossilisées, rides de courants, fentes de dessiccation… Les filons des Gorges du Daluis recèlent des minéraux rares, que l’on ne retrouve parfois nulle part ailleurs.

Un canyon étroit, des roches rouges aux teintes profondes, un ciel d’un bleu d’acier… Il n’en fallait pas plus pour enflammer l’imagination et se sentir transporté dans un grand canyon en miniature, à des milliers de kilomètres des États-Unis.

Une faune et une flore remarquables

L’exposition, l’altitude et les influences des Alpes et de la mer Méditerranée confèrent à ce territoire entre Haute-Provence, Préalpes d’Azur et massif du Mercantour des caractéristiques uniques. Trois espèces végétales protégées au niveau national, ainsi que dix espèces endémiques ou au fort intérêt patrimonial, s’épanouissent dans les Gorges de Daluis. À la fin du printemps, les grappes de fleurs de la saxifrage à feuilles en languettes apportent des touches d’un blanc profond aux falaises.

La différence d’altitude entre le fond des gorges et le sommet des falaises, ainsi que l’ensoleillement variable entre l’adret et l’ubac, ont favorisé le développement de plusieurs séries de végétation. Plusieurs espèces endémiques ont trouvé refuge dans cet écosystème protégé, comme le spélerpès de Strinati, un animal amphibien.

De nombreuses cavités parcourent le sous-sol. Les grottes façonnées par le travail de l’eau côtoient des mines, des caves ou des tunnels creusés par les hommes à la recherche des richesses minéralogiques. Elles abritent aujourd’hui 25 espèces différentes de chauves-souris. Dans le ciel, l’aigle royal partage son royaume avec d’autres rapaces comme le faucon pèlerin, le circaète Jean-le-Blanc ou le grand-duc d’Europe. Vous pouvez aussi observer d’autres oiseaux : tichodromes échelettes, perdrix bartavelles, tétras-lyres…

Le paradis des randonneurs

De nombreux chemins balisés serpentent dans les Gorges du Daluis, pour des randonnées faciles ou difficiles. Vous pouvez suivre un sentier au plus près du Var, dans le fond des gorges, privilégier les itinéraires qui s’invitent sur les crêtes et les hauteurs, ou remonter les ravins jusqu’à un col ouvrant sur un nouveau panorama.

Une randonnée facile vous mène, au départ du Pont de Berthéou, jusqu’au belvédère du Point Sublime qui offre une vue imprenable sur les roches rouges et les falaises des Gorges du Daluis : prévoyez environ deux heures de marche sur un sentier franc pour 4 kilomètres et un dénivelé de 266 mètres. D’autres itinéraires de randonnée, plus exigeants, séduisent les marcheurs plus expérimentés.

Les températures peuvent être chaudes en été, et le soleil ardent. Nous vous recommandons de prévoir un chapeau ou une casquette et de l’eau en quantité suffisante avant de partir en randonnée. Vous évoluez dans un territoire de montagne, sur un terrain qui peut être accidenté : des chaussures adaptées sont vivement conseillées. Vous pouvez vous rapprocher de l’Office de Tourisme pour trouver un itinéraire de randonnée, ou vous procurer la carte IGN 3540ET – Haute Vallee du Var / Gorges de Daluis / Parc Naturel du Mercantour.

De nombreuses activités de plein air

Le site d’escalade de Saint-Roche, situé sur la commune d’Estenc, offre des voies adaptées à tous les niveaux, des débutants aux grimpeurs confirmés. Facile d’accès, ce site séduit les familles avec enfants. Les amateurs d’une escalade plus alpine et engagée peuvent se lancer dans l’ascension des voies de Victor de Cessole sur les Aiguilles de Pelens.

Le cyclisme a aussi la cote dans les Gorges du Daluis : les routes sinueuses et les paysages somptueux séduisent les amateurs de vélo. Vous pouvez aussi sillonner les chemins qui serpentent au milieu des pélites rouges en VTT.

Villages et patrimoine

Plusieurs hameaux et villages s’égrainent tout au long de la vallée du Haut-Var. Le Castellet-lès-Sausses, véritable nid d’aigle, la Guérite, Daluis ou encore Guillaumes ont conservé toute leur authenticité. Vous pouvez flâner dans les ruelles sinueuses, à la découverte d’un patrimoine historique local aussi discret que remarquable, ou vous arrêter le jour de marché à la découverte des produits locaux.

En circulant en voiture dans les Gorges de Daluis, vous pouvez admirer les différents ouvrages d’art qui ont été nécessaires pour tracer une route dans des reliefs aussi escarpés. Le pont de la Mariée, d’une hauteur de 80 mètres, est particulièrement vertigineux. Les tunnels creusés à même la roche rouge contribuent au caractère pittoresque de la route départementale D2202.

À voir, à faire

La région est une destination touristique très prisée dans le sud de la France. Non loin des Gorges du Daluis, de nombreuses idées de visites et d’activités vous attendent.

La ville médiévale d’Entrevaux, dominée par une citadelle en nid d’aigle, impressionne par ses remparts et son chemin fortifié qui relie la ville à la forteresse. Le centre historique accueille cafés et commerces, pour une pause bienvenue à l’ombre des étroites ruelles.

Les activités de plein air sont nombreuses. Vous pouvez aussi effectuer une randonnée dans les Gorges de Cians ou les parcourir à vélo ou à VTT. À Puget-Théniers, à 20 minutes en voiture des Gorges du Daluis, vous attend aussi la via ferrata « Les demoiselles du Castagnet ».

Informations pratiques

Les Gorges du Daluis se situent au nord du département des Alpes-Maritimes.

Depuis Nice, vous pouvez remonter la vallée du Var par la route départementale D6202 (aussi appelée Route  de Grenoble). Quelques kilomètres après Entrevaux, bifurquez à droite en prenant les routes départementales D902 puis D2202 direction Guillaumes, Valberg.

Depuis Aix-en-Provence, prenez l’autoroute A51 direction Gap et empruntez la sortie 22 (Digne-les-Bains). Vous restez sur la route nationale N85 jusqu’à Barrême, puis empruntez la route départementale N202 en direction de Saint-André-les-Alpes puis d’Entrevaux jusqu’à la bifurcation avec les routes départementales D902 puis D2202 direction Guillaumes, Valberg.

Vous recherchez des chambres d’hôtes, des hôtels, des campings ou des locations saisonnières ? Vous pouvez consulter notre offre d’hébergements ou vous rapprocher de l’Office de Tourisme de Guillaumes.

Sélection d’espaces naturels dans les Alpes Maritimes :