Le massif de Marseilleveyre

Dominant les quartiers sud de Marseille à près de 432 mètres d’altitude, le massif de Marseilleveyre offre des paysages fascinants. En quelques minutes, vous quittez la seconde métropole française pour pénétrer dans un univers minéral, à la fois sauvage et grandiose. Marseilleveyre est une porte d’entrée magistrale pour découvrir les trésors les mieux gardés du Parc National des Calanques, entre ciel et mer.

Randonnée et activités de plein air

Terrain des amoureux de nature et d’activités de plein air, Marseilleveyre est une invitation à la randonnée. De nombreux itinéraires parcourent ses vallons, ses collines et ses crêtes. Une grande diversité de paysages attend les marcheurs de tous les niveaux. Des pistes faciles accueillent ainsi les familles ou les promeneurs, qui souhaitent flâner dans un décor remarquable. Les marcheurs aguerris pourront emprunter des sentiers bien plus aériens, comme ceux qui se faufilent entre les vertigineuses lames de roches effilées des sommets des Goudes. Des centaines de kilomètres de chemins balisés vous attendent, et votre randonnée au départ de Marseilleveyre peut vous mener jusqu’aux recoins les plus secrets du Parc National des Calanques, de Callelongue jusqu’à Morgiou, Sugiton ou même Cassis.

Le calcaire blanc de Marseilleveyre se dresse vers le ciel en barres rocheuses et falaises, et offre de nombreuses voies de tous les niveaux aux amateurs d’escalade. Sites sécurisés, destinés aux débutants, ou grandes voies engagées réservées aux amateurs de sensations fortes, les amoureux de verticalité se donnent chaque année rendez-vous dans les collines qui bordent le sud de Marseille.

Les amoureux de vélo et de VTT peuvent parcourir certaines pistes et routes du massif de Marseilleveyre. Au bord de l’eau ou au milieu des pins, les cyclistes alternent descentes, virages et montées dans un cadre de toute beauté.

Les amateurs de sports de nature peuvent aussi découvrir les trésors marins du massif de Marseilleveyre, qui plonge dans la mer Méditerranée. Plusieurs prestataires vous proposent des stages de découverte ou des baptêmes de plongée sous-marine dans les eaux protégées du Parc.

Un espace naturel préservé

Au sud du massif de Marseilleveyre, la flore s’est adaptée à l’aridité des lieux et à la salinité de l’air. Vous pouvez y observer des plantes peu communes comme l’astragale de Marseille. Les vallons, plus abrités du soleil, accueillent de belles forêts de chênes verts ou d’étonnants manteaux de salsepareille.

Les collines sont le royaume de nombreux oiseaux, et plus particulièrement de rapaces. Le Grand-duc d’Europe, le circaète Jean-le-Blanc et l’aigle de Bonelli y règnent en maîtres, tandis que plusieurs espèces de chauves-souris nichent dans les grottes et les anfractuosités rocheuses. Sangliers, lapins, renards, genettes, chevreuils ont aussi trouvé refuge sur ce territoire protégé. Peut-être découvrirez-vous aussi, au détour d’un sentier, un lézard ocellé ou un gecko en train de sommeiller au soleil ?

Les amateurs de plongée sous-marine connaissent ce spot de plongée unique en Provence. L’Île Verte accueille de nombreux poissons à faible profondeur, dont plusieurs espèces magnifiques. Plusieurs moniteurs professionnels et clubs peuvent vous initier à la plongée dans ce cadre sublime.

La pêche est aussi praticable à proximité de l’île verte : girelles, rascasses, labres, murènes, rougets, dorades évoluent dans ces eaux d’une grande pureté.

De nombreuses autres activités nautiques sont proposées sur place, ou vous permettent de rejoindre l’île depuis le continent : planche à voile, stand up paddle, excursion en mer, location de voilier ou bateau…

Un belvédère sur Marseille et la Provence calcaire

Au nord, le massif borde la ville. La campagne Pastré, le parc du Roy d’Espagne, le quartier de la Cayolle, le hameau des Baumettes et le domaine de Luminy, avec ses universités et ses écoles supérieures, se succèdent au pied des collines. Cette situation privilégiée, aux portes de la cité, est l’un des principaux atouts de Marseilleveyre.

Ce nom chantant peut en effet être traduit, pour certains linguistes, par l’expression « Voir Marseille ». Le nom du deuxième sommet du massif, le Béouveyre, doit son nom au terme provençal pour « belvédère ». L’étymologie rend hommage à  la vue à 360 degrés qu’offrent les collines de Marseilleveyre sur la cité phocéenne, sur la mer Méditerranée, sur la rade, sur les îles, sur la Côte Bleue et sur les nombreuses collines qui ceinturent et protègent la ville depuis des millénaires.

Au détour de vos randonnées, se dévoilent des panoramas imprenables sur les différents quartiers marseillais. Avec, accrochant le regard, la statue dorée de la Bonne Mère, qui veille sur la ville et ses habitants du sommet de la basilique Notre-Dame de la Garde depuis plusieurs siècles.

Parcourir Marseilleveyre en toute sécurité

Le massif de Marseilleveyre compte parmi les endroits les plus arides de France. Les sentiers sont potentiellement abrupts, et certains itinéraires offrent des conditions proches de celles rencontrées en montagne ou en haute montagne. Nous vous invitons à vous munir d’un équipement adapté : de l’eau en quantité suffisante (deux litres d’eau par personne en été minimum), un chapeau et des lunettes de soleil, des chaussures de marche…

Les Calanques sont un territoire fragile et protégé. Vous devez notamment rester sur les sentiers balisés, ne pas cueillir de plantes ou de fleurs, et rapporter vos déchets. Des informations plus détaillées vous attendent sur le site officiel du Parc Naturel des Calanques.

L’accès aux massifs peut être restreint en fonction des conditions météorologiques. Une interdiction totale est notamment possible en période de forte chaleur, de sécheresse ou de fort vent. Vous devez vous renseigner la veille de votre visite sur https://www.myprovence.fr/enviedebalade pour connaître les conditions d’accès aux massifs des Bouches-du-Rhône.

Informations pratiques

Depuis la station de métro Rond-Point du Prado (M2), plusieurs lignes de bus vous conduisent aux portes du massif de Marseilleveyre :

  • Calanque de Callelongue : emprunter le bus ligne 19, direction Madrague de Montredon. Descendre au terminus, et emprunter la ligne 20 jusqu’à Callelongue.
  • Roy d’Espagne : emprunter le bus ligne 44 en direction de Collège Roy d’Espagne. Descendre au terminus.
  • Sormiou : emprunter le bus ligne 22 en direction des Beaumettes. Descendre au terminus.
  • Sugiton : emprunter les lignes B1, 24 ou 21J en direction de Campus de Luminy. Descendre au terminus.

Vous pouvez aussi vous rendre en voiture en bordure du massif de Marseilleveyre, et stationner à proximité de votre randonnée.

Nous vous invitons à consulter le site officiel du Parc National des Calanques pour obtenir plus d’informations : www.calanques-parcnational.fr

Idées de balades dans les Bouches-du-Rhône

Nos suggestions