vue-cassis-routedescretes-MDiDuca

Le littoral méditerranéen de Cassis à La Ciotat

Un littoral merveilleux où les falaises se fendent d’entailles profondes connues dans le monde sous le nom de Calanques, entrecoupées des ports de Cassis et de La Ciotat. La route des crêtes, qui monte et serpente sur la plus haute falaise d’Europe, offre des échappées vertigineuses sur la mer.

Un joyau aux portes de Marseille

La Ciotat, connue dès l’antiquité, a toujours eu une activité tournée vers la mer en abritant notamment d’importants chantiers navals. Le vieux port garde le charme des petits ports de pêche tout comme celui de Cassis, station balnéaire très prisée que Frédéric Mistral évoquait dans son poème Calendal, « Qui a vist Paris, se noun a vist Cassis, a ren vist » (Qui a vu Paris, s’il n’a pas vu Cassis, n’a rien vu).

La côte

En empruntant la route des crêtes (17 km) qui relie La Ciotat à Cassis, ou par le sentier qui longe les falaises, on découvre les falaises de Soubeyran qui surplombent le littoral. Le Cap Canaille est le point culminant (416 m) et la falaise maritime la plus haute d’Europe. Des belvédères sont aménagés aux principaux points de vue. La vue majestueuse s’étend des îles de Marseille jusqu’au cap Sicié vers Toulon, une vue imprenable sur les calanques !

Les calanques du Mugel et de Figuerolles sont accessibles par l’avenue des calanques au bout du vieux port de La Ciotat. La richesse et la variété de la végétation du parc naturel du Mugel sont la conséquence d’un remarquable micro-climat.

Et pour vous éviter des heures de marches pour découvrir les calanques, vous pouvez au départ de Cassis profiter de ces paysages en bateau ! Plus d’informations sur le site de l’office de tourisme de Cassis et sur le site des bateliers cassidiens.