Cette année, le contexte particulier lié à la covid-19 a bousculé le calendrier des opérations et demandé beaucoup d’agilité.

Communiquer fortement sur notre massif

Avec une date d’ouverture des remontées mécaniques annoncée pour le 7 janvier, il nous apparaît nécessaire de communiquer fortement et dès à présent sur notre massif et sur la diversité des activités que l’on peut y pratiquer. Notre enjeu est de maintenir le désir de partir à la montagne cet hiver pour nos clients régionaux et français. Et de faire en sorte que cette parenthèse rime avec nature, air pur et sensations fortes, premières raisons pour lesquelles nos clients viennent dans les Alpes du Sud. Les annonces de report et le pessimisme ambiant ont mis à mal le début de cette saison hivernale, déjà privé des revenus générés habituellement par la clientèle, notamment étrangère, du mois de décembre.

Allier sécurité et plaisirs de la montagne

« Aujourd’hui, l’ensemble des stations du territoire a mis en place un protocole sanitaire strict, qui permet d’allier sécurité et plaisirs de la montagne. Tout est prêt pour accueillir le public dans les meilleures conditions. Que ce soit pour les fêtes de fin d’année, pour profiter des activités nordiques et de plein air, du ski de randonnée et dès le 7 janvier, du ski alpin, le secteur de la montagne est mobilisé, plus fortement que jamais, pour réussir cette saison. D’autant que cette année, l’enneigement est exceptionnel » déclare François de Canson, Président du Comité Régional de Tourisme (CRT).