Le web évolue, les algorithmes des moteurs de recherche aussi, mais les leviers d’optimisation d’un site sont toujours les mêmes. Petite relecture de nos classiques sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour un référencement naturel !

Qu’est-ce que le SEO ?

Définition

SEO, acronyme de Search Engine Optimisation, est une technique de référencement naturel pour positionner une page web de manière optimale dans les résultats des moteurs de recherche. Il s’agit à la fois de techniques d’écriture mais aussi d’une stratégie marketing pour répondre aux attentes des visiteurs. Un des objectifs du référencement naturel est de rendre visible son site web et ses contenus sur les moteurs de recherche et générer du trafic vers celui-ci. A noter que 70 % des visiteurs d’un site et qui viennent d’un moteur de recherche ont cliqué sur un résultat naturel.

Les leviers d’optimisation SEO

Accessibilité, sémantique, mots clés et champ lexical, arborescence, temps de chargement (47 % des utilisateurs espèrent attendre 2 secondes, 4 secondes c’est le temps d’attente max), maillage interne et netlinking sont les mots d’ordre de l’optimisation SEO d’un site et de son référencement naturel, et gagner des places dans la SERP. Considérez qu’un moteur de recherche est une personne non voyante et pour qu’il parcourt un site web il faut que le contenu soit structuré, en respectant des standards, et le plus descriptif possible, d’où l’utilisation de l’attribut ALT pour les images. Vous seriez surpris en visitant votre site avec un navigateur texte (avec Lynx, Links par exemple) !

Content is king !

Les règles ne changent pas

Le web sémantique est un concept né en 2001 de l’initiative du W3C. Les règles d’écriture SEO restent identiques malgré les changements d’algorithme de Google (qui représente 92 % du trafic organique).  La stratégie de contenu repose toujours sur l’identification des mots clés, le champ lexical de l’activité et la génération d’expressions de longue traîne (qui génère peu de requêtes donc de trafic, mais représente souvent un trafic qualifié). Ensuite, il s’agit de structurer ses articles en intégrant les mots clés dans le contenu et les balises mais surtout de produire des contenus longs et de qualité.

la structure du contenu

Un contenu web doit être structuré de manière hiérarchique, ainsi on parle de balises H1, H2, H3, P, DIV, etc. En prenant un exemple simple, le titre de ma page est alors encapsulé dans une balise H1 puisqu’il s’agit du sujet principal. Les titres suivants (H2) représentent le plan de mon contenu qui sera mis sous la forme de paragraphes (P) lesquels peuvent être séparés par des sous-titres (H3) qui sont dans la continuité du titre précédent (H2) ; vous me suivez ? Autres balises indispensables, la balise META Description (si vous utilisez WordPress, installez Yoast SEO, plugin indispensable pour vérifier votre SEO) qui doit être le résumé ou l’accroche qui apparaitra dans les résultats de recherche, ainsi que l’attribut ALT de la balise IMG, texte alternatif à poser sur chacune des images de la page et qui doit donner une description de celles-ci.

En quête de visibilité

Le maillage interne

Le maillage interne, c’est-à-dire les liens internes à un site, permet d’augmenter le nombre de pages vues durant la session du visiteur et facilite aussi l’indexation des différents contenus par les moteurs de recherche et leurs robots. C’est aussi un moyen de rendre visibles différents contenus sur un sujet ou en rapport avec. Ainsi plus une page est liée par d’autres, plus elle sera importante aux « yeux » de Google. Une chose est sûre, pour réussir son maillage interne, il faut maîtriser son arborescence afin de pouvoir faire appel à telle ou telle page dans un article.

Le netlinking

Le netlinking, ou ensemble des liens externes qui renvoient vers un site, est une technique d’optimisation du référencement naturel en créant du lien avec d’autres sites et gagner en popularité dans les moteurs de recherche, de l’inscrire comme référence. Il permet donc d’améliorer la visibilité d’un site en créant des backlinks. Attention toutefois à la qualité des sites qui lient votre site…

En option ?

Le référencement local

L’objectif de Google est de fournir des résultats de recherche des plus pertinents et ceci est rendu possible grâce à la géolocalisation. Cela est surtout pertinent lorsqu’il s’agit du référencement d’un établissement, d’une prestation d’activité dans le tourisme. Aussi, Google a créé Google My Business qui permet aux entreprises de s’enregistrer dans le « grand annuaire » de Google, parce que lors d’une requête de l’internaute ce sont ces établissements qui remonteront en premier dans la SERP sous la forme de Rich Snippets (exemple : « spa marseille » … revenez après avoir cliqué sur ce lien externe) et offre donc une belle visibilité à ces sites !

Think mobile

Mobile First ou site responsive, AMP, IMF ou PWA, si vous confiez vos développements et stratégie SEO à une ou plusieurs agences, n’hésitez pas à avoir ce genre d’exigence et de réflexion ! L’avenir du web est la mobilité (40 % des sessions ?), avec une recherche et des résultats conversationnels (43 % des internautes utilisent des commandes vocales depuis leur mobile ou un assistant à la maison). Au plus un site est compatible avec les terminaux mobiles, au mieux il sera indexé par Google ; d’où l’intérêt d’optimiser techniquement (aussi) son site, ses pages et ses images !

A lire ou à télécharger !

Ouvrages et sites de référence

Outils