© Van Rijn.R

Relance 2021 : le collectif Sud dans les starting‑blocks

En ce début d’année 2021, le flou est toujours de mise pour le secteur du tourisme. Cette situation inédite et difficile ne doit en aucun cas nous décourager. C’est en anticipant dès maintenant le retour d’un contexte plus favorable que nous impulserons une reprise plus forte.

Publié le 16 février 2021

Une situation inédite

En ce début d’année 2021, le flou est toujours de mise pour le secteur du tourisme. Le contexte incertain et les mesures sanitaires liées à la covid-19 (fermeture des bars, des restaurants, des lieux culturels, des remontées mécaniques…) font chuter les réservations. La baisse de fréquentation des stations de ski de Provence-Alpes-Côte d’Azur, habituellement prisées pour les vacances de février, reflète malheureusement bien la situation : au 28 janvier, le taux d’occupation prévisionnel dans les hôtels des Alpes du Sud était en baisse de 50% par rapport à 2020. A l’échelle régionale, la situation n’est pas meilleure : fin janvier, le taux d’occupation moyen dans l’hôtellerie était en baisse de 46% par rapport à 2020, à 26,7%.

Une relance menée sur trois fronts

Si modestes soient-ils, ces signes de reprise prouvent que cette situation inédite et difficile ne doit en aucun cas nous décourager. Bien au contraire. C’est en anticipant dès maintenant le retour d’un contexte plus favorable que nous impulserons une reprise plus forte. Le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur et ses partenaires régionaux sont donc plus que jamais mobilisés pour préparer la relance de l’activité touristique du printemps et de l’été. « Une dizaine de comités de pilotage ont d’ores et déjà eu lieu pour mettre sur pied un plan de bataille collectif, qui sera ainsi prêt à être déclenché le moment venu », indique François de Canson, le Président du CRT.

 

Cette relance reposera sur des actions menées sur trois fronts : la France, l’Europe et le terrain.

Téléchargement

Nos suggestions