Les personnages historiques et légendaires de Provence

La Provence possède un passé particulièrement dense, enrichi par de nombreux mythes. La légende s’invite parfois dans l’Histoire, et des histoires fabuleuses s’invitent dans la biographie de certains personnages historiques.

René d’Anjou, Le Bon Roi René

Le duc René Ier d’Anjou est un personnage historique haut en couleur et particulièrement attachant. Ce contemporain de Jeanne d’Arc a cumulé de nombreux titres, et porté plusieurs couronnes, dont celles de Naples, de Sicile et de Jérusalem, sans jamais y régner. Bon vivant et érudit, dernier grand seigneur médiéval et amoureux des arts, René d’Anjou incarne la transition du Moyen-âge à la Renaissance.

Le Bon Roi René passe les dernières années de sa vie en Provence, dans sa bonne ville d’Aix. Il y tient une cour raffinée, rendez-vous des poètes et des artistes. Sa gentillesse et sa bonhomie marquent ses sujets provençaux, et il reste aujourd’hui une figure idéalisée, qui s’invite sur les plaques de nombreuses rues de nos villages et de villes.

Mais cet attachement au roi René d’Anjou s’explique peut-être autrement. Il est le dernier grand seigneur indépendant à avoir régné sur la Provence, avant son rattachement au royaume de France en 1482. Il y a là, certainement, une certaine nostalgie portée par un peuple fier de sa culture et de son esprit rebelle !

Le Roi René

La reine Jeanne Ire de Naples

Certaines femmes ont marqué le Moyen-âge par leur courage, leur détermination, leur foi ou leur sens de la politique. Vous connaissez certainement Jeanne d’Arc, et le nom d’Aliénor d’Aquitaine ne vous est peut-être pas inconnu. Mais peu nombreux sont ceux qui connaissent la reine Jeanne Ire de Naples, personnage mystérieux et sulfureux dont le passage en Provence au XIVe siècle a donné naissance à de nombreuses légendes.

Accusée du meurtre de son époux, chassée du royaume de Naples par les partisans de son mari assassiné, elle s’installe un temps en Provence. De mariages en voyages, sa vie pourrait donner naissance à de nombreux romans ! Son séjour en Provence a marqué les esprits, et de nombreux châteaux provençaux portent aujourd’hui le (sur)nom de château de la Reine Jeanne, comme ceux de Guillaumes ou de  Roquemartine à Eyguières. Une légende associe aussi la Reine Jeanne Ire de Naples au village maudit de Rocca Sparvièra, dont les ruines sont toujours visibles dans l’arrière-pays niçois.

Gaspard de Besse, brigand au grand cœur

Les bois impénétrables offraient des cachettes sûres aux brigands de tout poil. Gaspard de Besse, né dans le Var dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, compte parmi les plus connus d’entre eux. Opérant sur les routes qui sillonnaient les terres sauvages des massifs de la Sainte-Baume, des gorges d’Ollioules, de l’Étoile, des Maures et de l’Estérel, il s’attaque aux diligences et dépouille plus particulièrement les riches voyageurs. Usant de malice et de séduction, il n’aurait jamais tué ou blessé l’une de ses victimes. Il est par ailleurs facilement enclin à distribuer une partie de ses richesses aux plus pauvres.

L’évasion orchestrée au bagne de Toulon est certainement l’un de ses plus beaux coups d’éclat. Il aurait aussi  réussi à détrousser les occupants du château de Fontblanche, vêtu en gentilhomme. Traqué par la Maréchaussée, trahi par un de ses lieutenants, Gaspard de Besse est condamné à mort et exécuté en 1781, à l’âge de 24 ans. La légende raconte que son trésor serait enfoui dans la plaine de Cuges-les-Pins, charmant village au pied du massif de la Sainte-Baume.

Nos suggestions
Decouvrir
Découvrir
quefaire-paca-istock-8.jpg
Que faire ?
Sejourner Paca Istock 1
Séjourner