L’étang de Berre, entre mer et soleil

À la découverte de l'étang de Berre

Relié à la mer Méditerranée par le canal de Caronte, l’étang de Berre se situe dans un triangle compris entre Arles, Marseille et Aix-en-Provence. Longtemps connu pour son dynamisme économique et industriel, l’étang de Berre se réinvente autour d’activités touristiques et d’une mise en valeur de ses espaces naturels. Découvrons, ensemble, les trésors de l’étang de Berre, qui a fait une demande de classement au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le plus grand étang d’eau salé d’Europe

Véritable petite mer intérieure de 155 km², l’étang de Berre n’est relié à la mer que par un étroit canal, au niveau de Martigues. La lagune est alimentée par plusieurs cours d’eau et fleuves côtiers, l’Arc, la Touloubre, la Cadière, la Durançole, et depuis le XXe siècle par les rejets de la centrale hydroélectrique du canal EDF de la Durance. La salinité particulière de ses eaux a donné naissance à un écosystème sous-marin  remarquable qui connait, depuis plusieurs années, un véritable renouveau. De nombreux oiseaux viennent y nicher, et il n’est pas rare d’apercevoir sur ses berges des colonies de flamants roses qui y font étape au cours de leurs migrations.

Avec de faibles courants et des vagues d’une hauteur limitée, l’étang de Berre se prête particulièrement bien aux activités nautiques. Ses eaux, plus chaudes en été que celles de la mer Méditerranée, attirent aussi de nombreux amateurs de baignade.

Les villes et villages touristiques de l’étang de Berre

L’occupation de l’étang de Berre est très ancienne, comme en attestent les vestiges d’anciens oppida gaulois et de cités antiques grecques. Les Romains ont eux aussi colonisé ses terres fertiles il y a plus de 2000 ans, pour y cultiver la vigne et l’olivier et y développer la production de sel grâce à l’ouverture de salines.

De nombreux vestiges témoignent de ce passé d’une grande richesse. À Saint-Mitre-les-Remparts, petite commune entre Martigues et Istres, le site archéologique de Saint-Blaise est un véritable livre ouvert sur l’Histoire, et permet d’admirer les ruines d’un vaste oppidum gaulois, puis les témoins des occupations grecque et médiévale.

À l’ouest de l’étang de Berre, la ville de Martigues est la muse de nombreux artistes. Elle a été notamment immortalisée par le pinceau de Félix Ziem. Surnommée La Venise Provençale, elle offre un cachet pittoresque avec ses canaux, son centre historique, ses cafés, ses restaurants et ses rues commerçantes. Au nord de Martigues, la ville d’Istres séduit aussi les touristes avec son centre historique, ses promenades autour de l’étang de l’Olivier et le parc Dinosaur’Istres, qui présente des répliques de dinosaures grandeur nature.

De nombreux villages touristiques vous accueillent sur le pourtour de l’étang de Berre. Au nord, Saint-Chamas vous surprendra par son patrimoine. Vous pourrez y admirer le Pont Flavien, un pont romain dans un excellent état de conservation qui enjambe la Touloubre, admirer des maisons troglodytes, gravir la colline pour atteindre la Chapelle Notre Dame de la Miséricorde perchée au sommet d’une colline, ou traverser le pont de l’horloge, aqueduc vertigineux dominé par une tour avec une horloge.

À quelques kilomètres de Saint-Chamas, le petit village médiéval de Miramas-le-Vieux vous offrira un véritable décor de carte postale. Un jeu de pistes et d’énigmes vous offrira une visite ludique et culturelle. Prenez le temps d’embrasser la vue qui s’ouvre à 360 degrés sur les paysages environnants : par temps clair, vous apercevrez jusqu’au Mont-Ventoux situé à plus de 70 kilomètres !

Les parcs et sites naturels remarquables

L’étang de Berre a longtemps été médiatisé pour sa réussite industrielle. Il s’impose aussi comme une destination touristique pour ses espaces naturels remarquables.

Aux portes de Saint-Chamas, la Petite Camargue est l’une des dernières zones humides de l’étang de Berre. Classée en zone Natura 2000, elle accueille une faune remarquable sur une centaine d’hectares : plus de 200 espèces d’oiseaux, des batraciens et des reptiles parmi les plus rares, des chauves-souris et de nombreux insectes y ont trouvé refuge.

Le Parc de la Poudrerie, qui s’étend sur plusieurs kilomètres de Saint-Chamas à Miramas, doit son nom à l’ancienne fabrique de poudre qui y a élu domicile. Si la nature a depuis repris ses droits, plusieurs vestiges monumentaux témoignent encore de ce passé industriel. En vous promenant dans les allées ombragées du Parc de la Poudrerie, vous pourrez partir à la rencontre du passé de ce site à la fois naturel, culturel et historique. Propriété du Conservatoire du Littoral, le Parc de la Poudrerie n’est pas ouvert tous les jours. Vous pouvez obtenir des informations complémentaires sur le site de la mairie de Miramas.

Aux portes de Vitrolles et de l’aéroport Marseille-Provence, la Réserve ornithologique des Salins du Lion permet d’observer de nombreux oiseaux : hérons, martin-pêcheur, canards, flamants, grèbes, limicoles… Des animations gratuites sont régulièrement organisées pour présenter la richesse de ce site protégé.

Entre Martigues et Istres, le Parc de Figuerolles s’étend sur une superficie de 130 hectares. Il offre de nombreux aménagements et différentes activités : chemins de randonnée, accrobranche, ferme pédagogique, balades en poney pour les enfants…

Séparé de l’étang de Berre par le cordon littoral sableux du Jaï, l’étang de Bolmon a fait l’objet d’un programme de réhabilitation. Il abrite aujourd’hui des paysages rares en Provence avec des marais temporaires méditerranéens, des prairies humides, des sansouïres (bandes de terre occasionnellement inondées), des pelouses steppiques et des pinèdes.

Les plages et activités nautiques sur l’étang de Berre

Plusieurs communes vous proposent des plages aménagées et des activités nautiques :

  • Plages d’Istres : La Romaniquette, le Ranquet, Varage, Monteau  ;
  • Plages de Martigues : Ferrières dans le centre-ville ;
  • Plages de Rognac : Les Robinsons
  • Plages de Marignane : le Jaï ;
  • Plages de Berre-l’Étang : Champigny ;
  • Plages de Vitrolles : Les Marettes, Marina, l’Agneau.

Les plages de l’étang de Berre sont aujourd’hui surtout connues et fréquentées des Provençaux, qui apprécient tout particulièrement leur cadre convivial et familial.

Vous pouvez vous initier à de nombreuses activités nautiques : stand-up paddle, location de kayaks, de canoës, de bateaux ou de voiliers…

Préparez vos vacances autour de l’étang de Berre

De nombreux hébergements vous attendent sur les communes voisines de l’étang de Berre. Vous pouvez réserver un emplacement ou un mobil-home dans un camping, une chambre d’hôtel, une chambre d’hôtes, une location meublée.

Vous souhaitez visiter l’étang de Berre ? Vous pouvez visiter les pages touristiques que nous consacrons aux différentes communes voisines :

Sélection d’espaces naturels dans les Bouches-du-Rhône :

 

Nos suggestions