© Olivier Klencklen - stock.adobe.com

Parc naturel régional des Baronnies

Le Parc naturel régional des Baronnies provençales est situé sur les terres de Provence, entre les Alpes et le Mont Ventoux. Cet écrin de verdure jouit d’un climat doux, ensoleillé et de paysages magnifiques.

Le territoire

En 2014, ce site de 1800 km2, logé entre la Drôme et les Hautes-Alpes, et sa nature préservée obtiennent le titre de « Parc naturel des Baronnies ». Ses paysages sauvages en font un lieu unique, où les montagnes calcaires dominent des pinèdes, des champs de lavande, des oliveraies, des vergers et des chênaies. La végétation méditerranéenne y est omniprésente. Thym, romarin, lavandin, etc. toutes ces senteurs de la Provence viennent chatouiller les narines des marcheurs quand ils se promènent sur les sentiers.

Le patrimoine

Le territoire des Baronnies marqué par la culture provençale et alpine. Il possède un riche patrimoine bâti et compte plusieurs villages parmi les plus beaux de France.

Le patrimoine du Parc des Baronnies, c’est aussi les 2000 espèces végétales et les 200 espèces animales protégées qui ont trouvé leur place sur ce territoire grâce aux 150 sites d’habitats naturels. On compte parmi ces spécimens de grands rapaces, comme les vautours, qui sillonnent le ciel à Rémuzat. Une balade au clair de lune est un moment privilégié pour observer la faune nocturne du parc : chauves-souris, chouettes, hiboux, insectes en tout genre, etc. Le ciel du parc des Baronnies est d’ailleurs d’une noirceur exceptionnelle, ce qui en a fait un lieu très apprécié des astronomes qui peuvent facilement y admirer les constellations.

Le territoire possède un riche terroir comptant 6 Appellations d’Origine Contrôlée et 7 Indications Géographiques Protégées : miel de Provence, picodon (un fromage à base de lait cru de chèvre), petit épeautre de Haute-Provence, vin des Coteaux des Baronnies, etc. C’est un vrai savoir-faire qui se cache derrière ces divers produits, véritables ambassadeurs de la gastronomie locale.

Villes et villages du parc

Le Parc naturel régional des Baronnies provençales compte de plusieurs villages pittoresques. Nombre d’entre eux sont perchés sur les montagnes de calcaire et veillent sur ce territoire magnifique. Les 82 communes faisant partie de ce parc naturel régional sont situées dans les départements de la Drôme et des Hautes-Alpes. Plusieurs d’entre elles ont été classées parmi les plus beaux villages de France et ne demandent qu’à être découvertes.

Sites touristiques et monuments emblématiques

La ville de Nyons est célèbre dans la région pour son oliveraie qui fait partie des Sites Remarquables du Goût ainsi que pour son huile d’olive jouissant d’une Appellation d’Origine Protégée. La vieille ville transporte les visiteurs à une autre époque, elle possède de nombreux bâtiments à l’architecture remarquable. L’ancien pont roman qui enjambe l’Eygues est l’un des édifices emblématiques de la ville.

Le village perché de Montbrun les Bains fait partie des plus beaux de France. Cette ancienne cité médiévale, située à 600 mètres d’altitude, est aujourd’hui réputée pour ses thermes grâce à ses eaux dont les vertus bienfaisantes sont démontrées. Le beffroi, datant du XIIIe siècle, veille toujours sur l’entrée de la vieille ville. Les petites ruelles sont bordées de hautes maisons en pierre et de petites fontaines. En empruntant un des escaliers pavés, les visiteurs atteignent les vestiges d’un château de la Renaissance et peuvent profiter d’un sublime point de vue sur le Mont-Ventoux et les paysages agricoles typiques de Provence.

Rochebrune est un charmant petit village fleuri où les vieilles pierres règnent en maître. Les volets aux couleurs pastel et les venelles pavées invitent à la flânerie. L’église Saint-Michel, dont l’architecture est en partie romane, est logée près de la seule tour encore debout du château de Rochebrune. Au-dessus de la porte d’entrée principale, le tympan forme une coquille Saint-Jacques. Il a été récemment restauré tout comme les peintures murales situées à l’intérieur de l’église.

Les nombreuses calades du village de La Motte-Chalançon content chacune leur histoire. Dans la calade de la Contrebande, une femme, surnommée Titine, vivait de la fabrication clandestine d’allumettes. La calade du Tambourinaire, quant à elle, fait honneur à l’ancien crieur public qui vivait au coin de la rue et qui annonçait aux habitants du village les divers évènements de la vie locale à l’aide de son tambour.

Les activités

Le Parc naturel régional des Baronnies provençales dispose de nombreux attraits pour les sportifs : c’est un véritable terrain de jeux dont la variété de paysages offre une grande diversité d’itinéraires. Les amateurs de randonnées, de VTT ou de promenades à cheval pourront découvrir ce site grâce aux nombreux sentiers aménagés.

Ceux qui préfèrent les sensations fortes profitent des 1500 voies d’escalade aménagées. Équipées pour tous les niveaux, certains de ces sites sont renommés à l’international tout comme de nombreuses voies de via ferrata. Les cours d’eau qui sillonnent dans les vallons sont idéals pour s’adonner au canyoning. Les sommets, eux, sont des lieux de décollages merveilleux pour un vol en parapente ou en deltaplane. Le site de Laragne-Chabre est d’ailleurs célèbre dans le monde pour ses courants thermiques. Depuis les airs, les paysages sauvages de la Provence s’étendent sous les pieds des amateurs de vol libre.